Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Piscinier

Piscinier
© CM - CIDJ

Au carrefour du gros œuvre, de la maçonnerie, du traitement des dépolluants et de la climatisation, le piscinier est un professionnel de la construction, de la rénovation et de l’entretien des piscines maçonnées, en plastique, hors sol, extérieures, couvertes…

Description métier

Le piscinier est d’abord un constructeur et un installateur de bassins, privés ou publics.

En tant que tel, il établit des études préalables et des devis, avant de superviser la mise en œuvre des structures du bassin et de tous ses abords, en veillant tout particulièrement aux problèmes d’étanchéité.

Mais le piscinier est aussi un spécialiste du traitement de l’eau, des installations hydrauliques et des filtrations. Le système de chauffage, l’équipement électrique et tous les équipements annexes, particulièrement ceux liés à la sécurité, sont de son ressort.

Après avoir procédé aux essais et à la mise en route de l’installation, il explique au client le mode d’emploi de l’ensemble de la machinerie et lui rappelle les consignes de sécurité.

Enfin, l’entretien (analyse de l’eau et traitements de désinfection), les réparations et le service après-vente lui incombent également.

Le piscinier se déplace en fonction de ses chantiers, et sa charge de travail varie selon la saison, particulièrement quand il s’agit des commandes privées.

Études / Formation pour devenir Piscinier

Le brevet professionnel (BP)  métiers de la piscine est le seul diplôme spécifique.

Accessible à des titulaires de CAP de préférence dans le secteur du BTP ou de la climatisation, ce diplôme se prépare dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, dans un nombre très limité d’établissements.

Les candidats doivent être âgés de 16 à 25 ans, être déjà recrutés par une entreprise et passer un test de sélection.

Au programme :
- dessin de construction
- structures, étanchéités, hydraulique, filtration
- traitement de l’eau, chauffage, déshumidification
- exploitation et maintenance
- réglementation et prévention des accidents
- enseignements généraux (législation du travail, secourisme, maths…).

La formation s’organise en 1 000 heures en moyenne, pendant 24 mois environ, dans les établissements suivants : Lycée des métiers des services de Bains-les-Bains (88), LP de Pierrelatte (26), CFA de Port-de-Bouc (13), LP de Grasse (06), LP de Morcenx (40), BTP CFA Aforbat de la Roche sur yon (85), LGTA de Rignac (12), MFU CFA-MFR de Bretagne (35). 

Évolutions

Dans une entreprise, le piscinier peut devenir conseiller technique, conducteur de travaux ou passer au service commercial. Mais il peut aussi, naturellement, créer sa propre entreprise de type artisanal ou PME.

L’essor de la maison individuelle ayant incité à la construction de piscines et de spas ces dernières années, la conjoncture est plutôt favorable à la profession.

Salaires

Autour de 1 500€ par mois pour un salarié en début de carrière.

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • pisciniste
  • installateur de piscines
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Site de l’annuaire de la piscine
www.piscine-pro.com

Fédération des professionnels de la piscine
www.propiscines.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.