Peintre en construction navale

Peintre en construction navale (Visuel) © Pascal Xicluna-ministere agriculture et peche

Le peintre en construction navale ou dans l’industrie de la plaisance est un spécialiste de la finition. Coque métallique, bois ou plastique, il pose des enduits, assure le ponçage, le sablage, la pose des couleurs et le polissage des carènes de navires.

Description métier

Le peintre en construction navale effectue des travaux de traitement de surface métallique ou synthétique selon le type de navire sur lequel il travaille.

Il décape au jet de sable, par exemple. Il ponce et prépare la surface à peindre (dégraissage, délimitage). Il applique le plus souvent la peinture au pistolet à distance et sous un angle particulier afin d’obtenir une répartition uniforme de la peinture sur la surface à traiter.

Il procède aux finitions et aux retouches. Sur des petits navires il utilise aussi le rouleau ou le pinceau pour des chalutiers ou des bateaux de plaisance lors de travaux d’entretien et de rénovation.

Son travail n’est pas seulement esthétique. Il revêt une grande importance dans l’industrie navale en raison du rôle de protection anti-rouille et anti-corrosion que jouent les enduits et les peintures.

De la qualité des peintures et du lissage des carènes dépend aussi la consommation en combustible du navire. Les traitements de ces surfaces peuvent être complexes et exigent une bonne technicité.

Sur un chantier nautique de réparation le peintre opère souvent en cabine de vernissage. Il obéit à des règles de sécurité bien précises en raison de la toxicité de nombreux produits employés.

Il porte des vêtements de protection et un masque lorsqu’il utilise des engins de projection. Dans la construction navale le peintre travaille fréquemment sur échafaudages de grande hauteur.

Le métier comporte donc de fortes contre-indications : pas d’allergie aux odeurs de produits chimiques, pas de tendance au vertige.

En revanche une bonne habileté manuelle, un sens esthétique et une bonne résistance physique sont indispensables. Dans les grands chantiers navals le travail est posté et s’organise en 2x8 et parfois 3x8.

Études / Formation pour devenir Peintre en construction navale

Il n’existe pas de formation initiale de base spécifique au métier de peintre en construction navale. Néanmoins certains diplômes s'en rapprochent ou apportent un plus :

- CAP peinture en carrosserie,
- CAP réparation et entretien des embarcations de plaisance,
- CAP peintre-applicateur de revêtement,
- BP peinture, revêtements,
- Bac pro maintenance nautique.

L’AFPA (formation professionnelle pour adultes) dispense une formation spécifique "construction navale" dans certains de ses centres comme celui de Marseille.

Évolutions

Avec de l’expérience professionnelle et des compléments de formation, le peintre en construction navale peut acquérir d’autres spécialités dans le domaine de la finition des navires : stratifieur-mouliste, enduiseur.

Salaires

Pour un débutant dans le métier le salaire mensuel brut proposé est aux environs du Smic (1 445 € brut mensuel).

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Réparer

Synonymes

  • agent de traitement de surface

En savoir plus

www.developpement-durable.gouv.fr/

Fédération des industries nautiques
www.fin.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

server2