Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.1 (13 votes)

Palefrenier

Palefrenier
© Henryk Olszewski - Fotolia

Le palefrenier est le soigneur quotidien des chevaux de selle, de trait, de sport ou des reproducteurs, étalons et juments. Il nourrit les animaux en dosant les rations journalières dont il connaît la valeur nutritive.

Description métier

Le palefrenier assure tous les soins quotidiens des chevaux. Il réalise le pansage, effectue la tonte et le toilettage, de la crinière à la queue. Il examine l’état des sabots et des fers, nettoie les premiers avec un cure-pied.

En cas de besoin, c’est lui qui retire un fer mal posé ou qui risque de se détacher et de blesser l’animal.

Le palefrenier sort le cheval de son box (stalle) avec une longe pour le promener. Très fréquemment c’est lui qui le monte pour l’exercice quotidien.

Il selle et desselle le cheval et s’occupe de l’entretien des équipements : selle, harnais, courroie, couverture. Il veille au comportement de l’animal et à ses problèmes de santé dont il est le plus souvent le premier à s’apercevoir : boiterie, blessure.

Il est capable d’effectuer les premiers soins : prise de température, observation de l’œil, traitements simples, en cas d’hémorragie par exemple. Lorsque qu’une jument met bas ou doit opérer, il assiste le vétérinaire.

Le palefrenier-soigneur travaille dans un haras, un centre équestre, pour une écurie de compétition ou un éleveur privé. Il est en relation avec le public.

Il assure l’entretien des écuries, nettoyage, rangement, désinfection, litière et surveille la température et la ventilation des lieux, l’état des abreuvoirs et des clôtures.

L’entretien de la pâture, des paddocks et du manège d’un centre équestre lui incombe également.

Le travail du palefrenier commence à l’aube, (souvent en plein air), y compris les dimanches et jours fériés s’il est de service.

Ses jours de congé sont alors en semaine. Il porte une tenue de travail car beaucoup de ses tâches sont salissantes (nettoyage des chevaux et des boxes).

Études / Formation pour devenir Palefrenier

On peut devenir palefrenier en se formant auprès d’un employeur éleveur de chevaux. Cependant des formations professionnelles agricoles existent et débouchent sur des diplômes :

- CAP agricole palefrenier-soigneur,
- CAP agricole maréchal-ferrant,
- Bac pro conduite et gestion des entreprises hippiques (utile pour de futures prises de responsabilité).

A noter le CQP (certificat de qualification professionnelle ) ASA (animateur, soigneur, assistant) :
www.cpne-ee.org/le-cqp-animateur-soigneur

Évolutions

Avec de l’expérience professionnelle, le palefrenier soigneur peut diriger une équipe en tant que palefrenier chef. Il peut se spécialiser dans une tâche précise avec une formation complémentaire : inséminateur, éleveur ou s’orienter vers des activités du tourisme équestre.

Salaires

En tant que débutant le salaire du palefrenier est de l’ordre du Smic : 1 445 € brut mensuels.

Secteurs associés

Synonymes

  • garçon d'écurie
  • palefrenier soigneur

En savoir plus

Ministère de l'Agriculture
http://enseignement-agricole.agriculture.gouv.fr/formations.html

Portail métiers du cheval
www.lesmetiersducheval.com

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.