Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Opérateur synthétiseur

Opérateur synthétiseur
© Pakhay Oleksandr / Fotolia

L’opérateur synthétiseur est à la fois un rédacteur et un illustrateur d’images, de produits audiovisuels enregistrés ou passant en direct sur les canaux de télédiffusion. Il aide le spectateur à identifier et à décrypter ce qui est vu à l’écran.

Description métier

L’opérateur synthétiseur incruste tous les éléments d’habillage des images qui passent à l’antenne : textes, noms, sous-titrages, schémas, histogrammes…

Il saisit, calibre et met en forme les textes et toutes les incrustations prévues, en respectant la charte graphique de l’antenne. Ses interventions sont nombreuses sur les émissions diffusées en direct, notamment lors des journaux télévisés et sur les chaînes d’info en continu.

L’opérateur synthétiseur intervient à la fois sur la forme (il choisit notamment les polices de caractère et le type de déroulant) et sur le fond (il vérifie les titres, qualités et professions des personnes citées qui apparaissent à l’écran, ainsi que l’orthographe).

Lors d’une émission, quand une personne s’exprime dans une langue étrangère et que son intervention n’est pas traduite par une voix “off”, l’opérateur synthétiseur saisit la traduction qu’on lui transmet et la fait apparaître en sous-titres.

L’opérateur synthétiseur met également au point les génériques de début et de fin d’émission. Leur composition et leur durée, qui ne sont pas identiques, sont précisées au réalisateur.

Dans ce métier, les décisions à prendre doivent parfois être improvisées : la réactivité est essentielle. Des connaissances artistiques, une bonne maîtrise des logiciels de traitement de l’image et le goût pour l’animation et le graphisme sont indispensables.

Études / Formation pour devenir Opérateur synthétiseur

Les diplômes les plus adaptés sont de niveau bac ou BTS. Il est recommandé de compléter ces formations par des stages.

- bac pro systèmes électroniques numériques (Sen) option audiovisuel multimédia ou option audiovisuel professionnel,
- bac techno STI2D spécialité systèmes d’information et numérique (Sin),
- BTS design graphique option communication et médias numériques,
- BTS métiers de l’audiovisuel option montage et postproduction, option métiers de l’image ou option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements.

Les formations dispensées par l’École nationale supérieure des arts appliqués (Ensaama, Olivier de Serres) constituent aussi un bon point de départ.

Évolutions

Un opérateur synthétiseur peut se spécialiser dans le graphisme et l’animation d’images, soit pour le cinéma, soit pour la télévision (clips ou films publicitaires).

Au cinéma, la réalisation d’un générique de début représentatif du rythme et de l’esprit de l’œuvre est particulièrement appréciée.

Salaires

L’opérateur synthétiseur a souvent le statut d’intermittent du spectacle : il est rémunéré à la journée ou à la semaine, sauf s’il est salarié d’une chaîne.

Entre 140 € et 160 € brut par jour pour un opérateur synthétiseur débutant (salaires minima).


En savoir plus

Union syndicale de la production audiovisuelle (Uspa)
www.uspa.fr

Syndicat national des techniciens et travailleurs de la production cinématographique et de la télé
www.sntpct.fr

Institut national de l’audiovisuel (Ina)
www.ina-sup.com

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.