Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.8 (4 votes)

Opérateur / Opératrice sur machine à commande numérique

Opérateur / Opératrice sur machine à commande numérique
© Fotolia - Dreef

L’opérateur sur machine à commande numérique programme, règle et conduit une machine pilotée par un programme informatique (tour, perceuse, rectifieuse, fraiseuse...).

Description métier

L’opérateur sur machine à commande numérique réalise, à partir de programmes informatiques, les différentes opérations d’usinage par enlèvement de matière métallique : fraisage, tournage, alésage, taraudage.

Il prépare, règle et conduit des machines ou des installations qui fabriquent des pièces mécaniques comme des moteurs, des boites de vitesses…

L’opérateur veille à la maintenance du parc de machines. Il identifie et contrôle les pièces à réaliser, repère les anomalies et procède aux rectifications. Il peut donc travailler sur différents types de machines.

L’opérateur peut-être amené à programmer la machine à commande numérique sur laquelle il travaille, selon la consigne du chef d’équipe ou d’atelier.

L’opérateur travaille dans les secteurs de l’automobile, de la mécanique, de l’aéronautique, des biens d’équipements, de la construction navale.

Le métier s’exerce principalement en atelier, généralement en position debout. Le port d’équipement de protection (lunettes, gants) est nécessaire.

Études / Formation pour devenir Opérateur / Opératrice sur machine à commande numérique

Même si on peut encore débuter avec le CAP conducteur d'installations de production, un opérateur sur machine à commande numérique reçoit plutôt une formation de niveau bac :

- Bac pro pilote de ligne de production.
- Bac pro technicien d'usinage,
- Bac pro technicien outilleur,
- Bac pro productique mécanique option décolletage,

Pour la maintenance:
- Bac pro systèmes électroniques numériques (SEN)
- Bac pro ELEEC électrotechnique, énergie, équipements communicants.

Les formations de niveau bac +2 et supérieur facilitent l'accès à des postes de responsabilité :

- BTS IPM industrialisation de produits mécaniques,
- DUT GMP génie mécanique et productique, 
- Chargé de maintenance des systèmes industriels numériques,
- Licence pro production industrielle spécialité techniques d'usinage avancées et ingénierie des équipements associés

Ces qualifications peuvent se préparer dans le cadre d’un apprentissage ou en alternance avec un contrat de professionnalisation.

Évolutions

Outre des connaissances de base en électrotechnique et en mécanique, on demande aujourd’hui aux opérateurs de maîtriser des connaissances techniques en hydraulique, pneumatique, informatique et électronique.

L'opérateur peut se spécialiser dans le réglage ou la programmation.

Salaires

Un opérateur touche 1 700 €  en début de carrière.

Dans certaines industries et avec de l'expérience le salaire est nettement plus élévé.

  • Métier qui recrute : Oui

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.