Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (7 votes)

Oenologue

Oenologue
© Fotolia/Daniel Sainthorant

Etymologiquement, œnologue signifie “celui qui possède la science du vin”. Expert qualifié, l’œnologue contribue à l’amélioration de la qualité des vins. C’est un goûteur présent sur tous les sites de production.

Description métier

L'oenologue, grâce à ses connaissances scientifiques et techniques, accompagne et supervise l’élaboration des vins et des produits dérivés du raisin. Sa principale activité concerne la vinification.

Il conseille les viticulteurs dans le choix des cépages et la plantation des vignes. Il surveille les fermentations en cave, le traitement des vins et leur conditionnement. Il effectue des analyses et procède à des recherches technologiques visant à l’amélioration des cépages.

L’œnologue peut également être chargé de la distillation ou fabrication des alcools à partir des marcs de raisins.

Enfin, connaisseur et expert en dégustation, il participe à la commercialisation des vins en France et à l’étranger. En raison de la concurrence mondiale, l’œnologue remplit une fonction stratégique pour le maintien et/ou l’amélioration de la qualité des produits de la viticulture française.

L'œnologue travaille dans les laboratoires, les coopératives, les exploitations viticoles, l’enseignement et la recherche. Il peut occuper des fonctions de recherche et de conseil pour des instituts ou laboratoires tels que l’Inao (Institut national de l'origine et de la qualité), les chambres d’agriculture ou les laboratoires de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique).

Qu'il soit salarié ou indépendant, l'œnologue n’a pas d’horaires précis. Il adapte son emploi du temps aux besoins de la vigne. Pendant les vendanges et les mois qui suivent, il peut travailler sept jours sur sept.

Études / Formation pour devenir Oenologue

Pour devenir oenologue, le diplôme national d’œnologue (DNO), de niveau bac + 5, est vivement recommandé.

Ce diplôme est accessible :

  • aux titulaires d'une licence complète (L3) en sciences biologiques, chimiques ou biochimiques agronomiques,
  • aux titulaires d’un DUT génie biologique + licence pro,
  • aux titulaires du BTSA viticulture-œnologie + licence pro.

La préparation au DNO dure 2 ans. Elle est dispensée dans les centres universitaires de Bordeaux, Dijon, Toulouse et Reims, Montpellier ainsi qu'à Supagro Montpellier et à l'école nationale supérieure d'agronomie de Toulouse (INP Ensat). 

Évolutions

Un œnologue peut devenir directeur technique ou directeur de cave. Pour devenir directeur de coopérative, il faut avoir, en plus du diplôme national d’œnologue (DNO), une bonne formation agronomique et une sérieuse formation économique et commerciale.

D’autre part, les œnologues qui ont suivi une formation commerciale ou en communication sont recherchés car la vente est un problème majeur pour les producteurs.

Salaires

Environ 2 000 € brut par mois pour un œnologue en début de carrière.
Entre 2 500 € et 3 000 € pour un œnologue salarié expérimenté.

À noter : les salaires varient d’une région de production à l’autre.

En savoir plus

Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
http://agriculture.gouv.fr/Enseignementagricole/

Union des œnologues de France
www.oenologuesdefrance.fr

Revue des œnologues
www.oeno.tm.fr

Institut national de l'origine et de la qualité
www.inao.gouv.fr/

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.