Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (3 votes)

Monteur-câbleur

Monteur-câbleur
© Matteo NATALE - Fotolia

Le monteur cableur installe, construit et répare des matériels électriques et électroniques à partir de schémas et de plans. C'est avant tout un électricien qui a aussi des connaissances en électronique et en mécanique.

Description métier

Le travail du monteur-câbleur consiste à monter dans des chassis ou boitiers des composants électriques (résistance, bobine) ou à souder sur un circuit imprimé des composants électroniques : transistor par exemple.

Il étudie d’abord un schéma de montage ou un plan de câblage. Il reconnaît par leurs couleurs les divers composants ou les fils à câbler pour déterminer leur emplacement.

Il peut alors effectuer le câblage. Il raccorde les composants à des fils conducteurs, en les soudant. Il contrôle le câblage réalisé (solidité des soudures, par exemple) et réalise les mesures électriques pour vérifier le fonctionnement correct de l’appareil ou des câbles.

 Il utilise des outils de câblage (pinces à dénuder, tournevis, etc.), de soudure (fer à souder), de tôlerie (perceuse, lime), de mesures électriques (voltmètre, ampèremètre), des machines de pose pour insérer des composants électroniques ainsi que des machines à souder et dessouder. 

Le monteur-câbleur travaille dans des entreprises industrielles qui conçoivent, fabriquent et installent des équipements électriques et électroniques. Les secteurs d'activité sont très nombreux : BTP,  télécommunications, armée, automobile, énergie... Il peut également travailler au sein de sociétés de maintenance pour assurer l'entretien et la réparation d'équipements divers (appareils électriques médicaux, armoires techniques, appareils électriques industriels tels que des radars, scanners). 

Selon les cas, le monteur-câbleur travaille seul ou en équipe, en atelier, sur site mais aussi dans des laboratoires ou des lieux sensibles comme les zones à atmosphère contrôlée. Il est exposé à la poussière, aux vibrations, aux ondes radio et doit porter des vêtements de protection. Il doit respecter certaines règles de sécurité.

Le travail peut être posté, organisé en équipes tournantes. Le monteur-câbleur peut aussi devoir travailler le soir, le week-end et les jours fériés dans le cadre d’astreinte (service de garde pour assurer des dépannages urgents).

Études / Formation pour devenir Monteur-câbleur

Les diplômes requis ou les plus adaptés pour le métier de monteur-câbleur sont :

Niveau Cap
- CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques,

Niveau Bac
- Bac pro systèmes électroniques numériques (SEN),
- Bac Pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (ex bac pro ELEEC),

Niveau bac + 2
- responsable de chantier en installation électrique (en apprentissage au Campus Cifop CCI Angoulème).

Ces diplômes peuvent être préparés en formation initiale et dans le cadre de l’alternance.

Évolutions

Avec de l’expérience, le monteur-câbleur peut accéder au poste de chef d ‘équipe ou de chef de chantier.

Avec une formation complémentaire, il peut aussi se spécialiser dans l’installation de gros matériel ou de systèmes automatisés, évoluer dans le secteur de la maintenance, de la gestion de la production ou du contrôle de production.

Salaires

Le salaire d’embauche du monteur-câbleur tourne autour du Smic (1 467 € brut mensuel).. Des primes sont possibles.

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • électricien
  • monteur électricien
  • opérateur de cablage
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Fédération des industries électriques et électroniques - FIECC
www.fieec.fr

Fédération française du bâtiment - FFB
www.ffbatiment.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.