Médiateur social

Médiateur social (Visuel) © Charly - Fotolia

Le médiateur social conçoit et mène une action préventive des conflits dans les espaces publics. Il intervient sur des situations de dysfonctionnement social. Il régule les conflits par le dialogue et propose des solutions. Le métier est très diversifié.

Description métier

Les activités de la médiation sociale se structurent autour de deux grandes actions : la création ou la réparation du lien social ; la prévention ou le règlement des conflits.

Le travail du médiateur social consiste à renouer une communication entre des personnes en conflit. Par son intermédiaire il tente de fournir aux protagonistes les moyens de chercher par eux-mêmes des issues à leur situation.

Il doit créer un espace d’écoute et de dialogue en dehors de toute contrainte morale ou physique. Les profils du médiateur social sont nombreux.

Le médiateur social et culturel assure une fonction d’interface entre les familles, les intervenants sociaux, les associations et les institutions : permanence en PMI, dans les écoles , au service social, préfecture, CAF …

Le médiateur social dans l’espace public s’occupe de rappeler les règles du vivre ensemble dans l’espace public (centre commercial par exemple…) : dialogue, recherche de solutions.

Le médiateur social dans les transports vise à prévenir les situations de tensions dans un espace clos. Facilement repérable, il a un rôle d’information et de pédagogie (monter par le devant du bus, valider son ticket…).

Le médiateur social dans le logement social apporte sa présence dans les immeubles d’habitat social. Il aide à désamorcer et résoudre les divers conflits dans les cours et les halls d’immeubles.

Le correspondant de nuit parcourt le quartier, répond aux appels, va à la rencontre de la population. Il peut aussi intervenir à la demande d’un partenaire (HLM, mairie, association).

L’agent médiateur dans les points d’information et les services publics participe à l’animation d’un point d’accueil pour faciliter l’accès des habitants aux services publics (administrations, structures emploi-formation, La poste…

Le médiateur scolaire travaille dans les écoles et les collèges des quartiers populaires. Il renforce les liens entre les familles et l’institution de l’école.

Le médiateur de santé facilite l’accès des personnes en difficulté auprès des services de santé.

Les employeurs sont des collectivités locales et territoriales, commune, département), des établissements publics, des OPAC, OPHLM, des GIP (groupement d’intérêt public), des groupements d’employeurs, des associations...

Études / Formation pour devenir Médiateur social

Les diplômes et formations varient selon les postes et les niveaux exigés :

- CAP d’agent de prévention et de médiation (APM),
- Titre professionnel de niveau V, AMIS (Agent de médiation, informations, services), organisé par le ministère du Travail et de l’Emploi,
- bac pro service de proximité et vie locale SPVL,
- Titre professionnel de niveau IV, technicien médiation services, organisé par le ministère du Travail et de l’Emploi.

A noter, le BAPAAT (brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien) et le BJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Education populaire et des Sports) sont également des formations intéressantes pour le métier.

Au niveau des études universitaires, accessibles après un bac, DUT, licences et masters professionnels ouvrent des horizons :

- DUT carrières sociales, option gestion urbaine,
- licences pro : médiateur socio-économique Clermont-Ferrand 2, médiation sociale Lille 2, développement social et médiation par le sport, Besançon, Orléans…
- masters pro : analyse et conception de l’intervention sociale Lyon 2, développement social Montpellier 3, politiques urbaines, gouvernances, médiation et gestion de la ville Lyon 2, psychologie  sociale Paris 5…

Une formation complémentaire en droit est la bienvenue (DUT carrières juridiques, licence pro).

Évolutions

Le médiateur peut devenir coordonateur d'équipes de médiation, formateur de médiateur, responsable de structure, travailler dans l’ingénierie de formation, passer un concours administratif de catégorie A, etc.

Salaires

Selon sa fonction, ses responsabilités et ses employeurs, le médiateur social débutant gagne entre le Smic (1 445 € brut mensuel). et 1 650 € brut.

Dans la fonction publique territoriale, le poste de médiateur peut être de catégorie C ou B. sa carrière est fixée par une grille indiciaire des salaires.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans
  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Conseiller, aider les autres

Synonymes

  • agent local de médiation sociale
  • correspondant de nuit

En savoir plus

Ministère délégué à la Ville
www.ville.gouv.fr

Ministère du Travail et de l’Emploi
www.travail-emploi.gouv.fr

Fonction publique territoriale
www.cnfpt.fr

Réseau correspondants de nuit
www.resovilles.com

Sites info et emplpoi
www.emploisocial.net
www.lesocial.fr

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1