Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (36 votes)

Médecin

Médecin
© Fotolia/Stephen Coburn

Professionnel central du monde de la santé le médecin examine, établit un diagnostic, ordonne des examens et prescrit le traitement pharmaceutique ou hospitalier qui s'impose. Il suit ses malades et gère leur santé dans sa globalité. Il y a des médecins généralistes et des médecins spécialistes d'une pathologie.

Description métier

Face aux problèmes de santé (maladie, blessure, choc psychologique…), le médecin doit faire un diagnostic sur la base d’éléments multiples comme l’interrogatoire clinique durant lequel le patient décrit ce qu’il ressent, l’auscultation sous forme d’examen, palpation, prise de tension et autres explorations fonctionnelles.

Des examens complémentaires comme des radiographies ou des analyses peuvent être nécessaires. Au vu des résultats un traitement peut être prescrit et des soins prodigués. C’est aussi un professionnel qui propose des thérapeutiques s’appuyant sur les conclusions actualisées de la communauté médicale scientifique.

En libéral, quotidiennement, il peut recevoir de nombreux patients ce qui implique une grande amplitude horaire. Dans la plupart des cas le praticien partage sa journée ou sa semaine en visites à domicile et en réception à son cabinet. Le médecin peut faire aussi des vacations auprès de services sociaux ou à l’hôpital. Salarié ou libéral, des gardes de nuit ou de week-end peuvent lui être imposées.

Dans tous les cas, les médecins, qu'ils soient généralistes ou spécialistes (cardiologue, radiologue, ophtalmologiste, pédiatre...), doivent être inscrits auprès du Conseil national de l'ordre des médecins pour pouvoir exercer.

Le médecin peut travailler au sein de nombreux secteurs d'activité : industrie pharmaceutique, médecine humanitaire, médecine scolaire, laboratoire, santé publique, médecine du travail.

Le médecin militaire exerce dans le cadre des armées, en France ou lors d'opérations extétieures. Il peut être médecin d'unité et suivre cette dernière sur le terrain, hospitalier dans l'un des hôpitaux des armées ou chercheur pour le service de santé des armées.

Études / Formation pour devenir Médecin

Pour exercer en tant que médecin, le diplôme d’Etat de docteur en médecine est obligatoire. Il est délivré à l’issue de la formation de médecin qui dure 9 ans pour un généraliste, et 10 ou 11 ans pour un spécialiste.

La 1ère année, la Paces (première année commune aux études de santé) est organisée en deux semestres. C’est l’année de la sélection sur concours (seul 20% des étudiants passent en 2ème année!). Le nombre de places est limité (numerus clausus). Pour 2015-2016 : 7 646 places en médécine. Inscription : www.admission-postbac.fr

Les 2e et 3e années débouchent sur le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales).

Les 4e, 5e et 6e années permettent d’acquérir une formation médicale complète et de se préparer au deuxième barrage des études : les ECN (épreuves classantes nationales), clé d’entrée à l’internat.

L’internat en hôpital dure 3 ans pour les généralistes, 4 ans pour la plupart des spécialistes et 5 ans pour des spécialistes comme la chirurgie ou la médecine interne. Certains spécialistes préparent un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires).

En fin de parcours, les internes décrochent un DES (diplôme d’études spécialisées) qui valide leur compétence. Ils obtiennent le doctorat d’Etat de docteur en médecine après la soutenance d’une thèse.

A savoir : l'armée forme également des médecins à l'Ecole du service de santé des armées (ESSA). Un concours d'entrée à lieu chaque année www.esa.sante.defense.gouv.fr

Évolutions

Un médecin généraliste, après quelques années d'exercice en libéral, peut s’orienter vers la médecine de contrôle et de santé publique (Sécurité sociale) ou vers le secteur de la prévention (santé scolaire, PMI, médecine du travail...). Et pourquoi pas… le journalisme médical !

D’autres médecins spécialisés peuvent se tourner vers la recherche, s’ils sont admis dans certains organismes comme l’Inserm (www.inserm.fr) ou le Cnrs (www.cnrs.fr).

Pour un temps, le médecin, généraliste ou spécialisé  peut travailler en services d’urgence ou partir en missions humanitaires : www.msf.fr ; www.medecinsdumonde.org

Le médecin peut également choisir de s'orienter vers d'autres pratiques comme l'acupuncture ou l'ostéopathie par exemple. Pour passer le DO (diplôme d'ostéopathie), il bénéficie ainsi de dispenses de formation (800 heures de formation sur les 4860 que comptent la formation de base). 

Salaires

En rapport avec son statut et son mode d’exercice, les rémunérations ou revenus d’un médecin peuvent varier énormément. Médecin contrôleur à l'ARS, de 1 700 à 4 800 € en fin de carrière ; généraliste (en libéral) : 5 700 € de revenu en moyenne ; stomatologue (en libéral) : 8 950 € de revenu en moyenne.

Secteurs associés

Synonymes

  • docteur en médecine
  • praticien
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Portail des métiers de la santé et du social
www.metiers.santesolidarites.gouv.fr

Campagne d'information et de promotion des métiers hospitaliers
www.lhopitalabesoindevous.fr

Conseil national de l'ordre des médecins
www.conseil-national.medecin.fr

Association nationale des étudiants en médecine de France - ANEMF
www.anemf.org

Service de santé des armées
www.defense.gouv.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.