Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (2 votes)

Mécanicien outilleur / Mécanicienne outilleuse

Mécanicien outilleur / Mécanicienne outilleuse
© Bilderbox - Fotolia

Le mécanicien outilleur est un professionnel des outils. A partir de plans et de schémas, il les fabrique. La fabrication d’un outil se déroule généralement en quatre étapes (usinage, finition, montage, tests).

Description métier

Dans les ateliers, les outilleurs se répartissent généralement le travail, mais toutes les tâches peuvent être réalisées par un seul mécanicien outilleur.

Le fraiseur-outilleur est chargé de réaliser les opérations d’usinage à l’aide d’une fraiseuse qui donne sa forme à l’outil.

Puis l'ajusteur-monteur est chargé de procéder à la finition des éléments qui permet aux différents éléments obtenus de s’ajuster très précisément les uns aux autres.

Vient enfin le montage qui assemble les éléments pour constituer l’outil.

L’ajusteur-monteur étudie le plan d’ensemble de l'outillage. Il repère alors la position relative des différents éléments qui le constituent. Il en déduit la suite des opérations d’assemblage à exécuter.

Puis il contrôle chacun des éléments précédemment usinés et effectue les retouches indispensables à leur bon ajustage. Il exécute ensuite le montage de ces divers éléments afin de constituer l’outil. Enfin, il procède à des essais d’outillage sur les machines d’atelier.

L’outilleur termine par des essais qui sont destinés à vérifier la qualité des pièces fabriquées par l’outil.

L’outilleur doit pouvoir déchiffrer les données du client (industrie automobile, électroménager, bâtiment) et imaginer la pièce dans l’espace (tout cela à partir de coupes, sections, perspectives).

De bonnes aptitudes en dessin pour le traçage des outillages et de l’habileté manuelle sont donc indispensables.

Aujourd’hui la plupart des ateliers sont équipées de machines à commandes numériques. Le mécanicien outilleur est formé pour surveiller l’exécution de la pièce dont les données ont été commandées par ordinateur.

Études / Formation pour devenir Mécanicien outilleur / Mécanicienne outilleuse

Plusieurs diplômes conduisent au métier :

- CAP outillages en moules métalliques,
- CAP outillages en outils à découper et à emboutir,
- CQP (certificat de qualification professionnelle organisé par la branche) de tourneur ou fraiseur industriel, outilleur-mouliste, ajusteur-outilleur en emboutissage,
- Bac pro technicien outilleur,
- Bac pro technicien modeleur,

- Bac techno STI2D,
- MC maquettes et prototypes,
- BTS CPI - conception de produits industriels,
- BTS  CPRP - conception des processus de réalisation de produits option A unitaire et option B sérielle,
- BTS CRCI - conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Ces qualifications sont accessibles en apprentissage et en alternance avec un contrat de professionnalisation.

Évolutions

Les possibilités d’évolution sont importantes : on peut démarrer au niveau ouvrier professionnel avec des connaissances de base et se qualifier progressivement en passant des pièces simples aux pièces complexes, des techniques traditionnelles aux plus modernes.

La promotion interne est fortement inscrite dans le métier où plus de neuf patrons sur dix sont d’anciens ouvriers.

Salaires

L’outilleur est un ouvrier très qualifié. Ses compétences et son savoir-faire lui permettent de percevoir un salaire nettement plus élevé que celui d’un ouvrier en production rémunéré au Smic (1 467 € brut mensuel).. Il peut également toucher des primes quand il travaille les jours fériés ou la nuit.

Secteurs associés

Synonymes

  • mécanicien d'usinage
  • fraiseur-outilleur
  • ajusteur-monteur
  • Métier qui recrute : Oui

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.