Marin pêcheur

Marin pêcheur (Visuel) © L.Mignaux - Meeddm

Le marin pêcheur est un travailleur de la mer. L’océan est son milieu de travail. Le chalutier est son atelier. Le marin pêcheur participe à tous les travaux de pêche et d’entretien du navire.

Description métier

Le marin pêcheur prépare les instruments de pêche qui sont très divers : casiers, filets, lignes, chaluts. Il les plonge dans la mer, les surveille et les remonte lorsqu’une quantité suffisante de poissons ou de crustacés a été capturée.

Ces tâches, très physiques, sont effectuées à la main ou avec des outils mécaniques : treuils ou engins de levage.

Selon la taille du bateau et le type de pêche la division du travail peut varier. Sur un navire de petite taille le pêcheur trie les différentes espèces de prises, les vide, les lave et les met en caisse.

Sur un bateau plus important il assure en plus la conservation du poisson en le salant ou en le stockant dans les congélateurs qui sont à bord.

Certains espèces sont immédiatement transformées en filets. Le marin-pêcheur effectue aussi les travaux de réparation, d’entretien courant (graissage, peinture) et de nettoyage du bateau.

Il veille, à tour de rôle, à la bonne marche du chalutier et sur la navigation. On dit qu’il est de quart. A bord la préparation des repas incombe souvent à l’un des marins. De retour au port il assure le débarquement le poisson pour sa mise en vente à la criée.

Le marin-pêcheur travaille en équipe dans un espace restreint : pont du bateau, machinerie, cale de stockage, passerelle ou carré.

La mer est toujours un milieu dangereux et les questions de sécurité sont impératives. Le marin pêcheur travaille par presque tous les temps et toujours dans le bruit (treuils, moteur, vent, mer).

La préparation du poisson se fait à l’abri, mais toujours dans l’humidité et le froid. Les horaires peuvent être de jour comme de nuit, dimanches et jours fériés très souvent. Une campagne de pêche s’étend sur plusieurs jours, parfois un mois.

Vêtements de caoutchouc, bottes et gants sont indispensables.

Études / Formation pour devenir Marin pêcheur

Les lycées professionnels maritimes assurent la préparations aux diplômes de base dans le domaine de la pêche en mer. CAP et bacs pro se préparent en 2 et 3 ans avec des stages embarqués de plusieurs semaines :

- CAP maritime de matelot,
- BEP (certification intermédiaire) maritime de pêche,
- Bac pro électromécanicien de marine,,
- Bac professionnel conduite et gestion des entreprises maritimes, options pêche et commerce.

Évolutions

A bord d’un gros navire de pêche des spécialisations sont possibles. Un marin-pêcheur peut devenir mécanicien de bord ou pilote de bateau. S’il passe un brevet de lieutenant de pêche il accède à des fonctions d’encadrement. Seul ou en groupe il peut acheter un navire et créer une entreprise artisanale de pêche.

Salaires

Le marin-pêcheur est généralement payé à la part en fonction des cours du poisson (prix de vente).

S’il a un salaire fixe il perçoit un minimum tous les mois + sa part du produit de la vente.

Un marin-pêcheur débutant gagne aux environs de 1 400 à 1 500 € brut par mois.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • sans diplôme

Centres d'intérêts

  • Travailler dans la nature
  • Se dépenser physiquement

Synonymes

  • pêcheur

En savoir plus

Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
http://agriculture.gouv.fr/Enseignementagricole/

Comité des Pêches
www.comite-peches.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur2