Libraire

Libraire © Mangostok / Fotolia

Le libraire n’est pas seulement un commerçant qui vend des livres et parfois des journaux et des magazines. Son rôle est aussi d'accueillir, de conseiller et de guider le lecteur dans ses choix parmi une production éditoriale toujours foisonnante.

Description métier

Le libraire est un commerçant qui cherche à réaliser un chiffre d’affaires satisfaisant.

Mais le libraire est aussi et surtout passionné par les livres ! À ce titre, il joue un rôle de médiateur entre la demande du public, l’offre éditoriale et la publicité dont elle fait l’objet.

Il doit tout savoir des réseaux de distribution et maîtriser les techniques de vente et de gestion : gestion des stocks, commande des ouvrages, approvisionnement, traitement des codes-barres, inventaires, mise en valeur des rayons et de la vitrine…

Par la lecture de la presse et des revues professionnelles écrites et en ligne, par l’écoute des émissions littéraires (radio et TV), le libraire s’informe en permanence sur l'actualité du livre, avec pour objectif de pouvoir mieux conseiller le public et lui faire partager ses coups de cœur.

Parallèlement, il reçoit les représentants des maisons d'édition et les diffuseurs.

Les tâches et les conditions de travail sont très différentes selon le lieu d’exercice.

Dans une petite librairie, le libraire est souvent seul : il a des horaires chargés et exerce une multitude de tâches.

Dans une grande librairie de centre-ville ou un magasin de chaîne (Fnac…), il travaille en équipe avec des horaires réguliers, et il est souvent spécialisé dans un domaine en particulier : sciences humaines, beaux livres, guides de voyages, langues…

Dans tous les cas, le goût des livres, une très bonne culture générale et des compétences commerciales sont indispensables.

Malgré la loi imposant un prix unique pour le livre en France et un système de subvention, la consultation et la vente de livres en ligne concurrencent fortement l'activité des libraires. Les libraires voient leur métier évoluer et des librairies ferment chaque année.

Par ailleurs, les évolutions du métier font qu'il est important aujourd’hui de développer un rayon multimédia, par exemple.

Enfin, la vente de journaux, de revues, d'articles de papeterie et de produits dérivés constitue un plus.

Études / Formation pour devenir Libraire

Une bonne culture universitaire générale en lettres ou en sciences humaines (mais aussi en sciences, en droit, etc., selon la spécialité de la librairie) est recommandée pour exercer le métier de libraire.

Cela dit, une formation professionnelle reste l'idéal. Exemples :

- CAP employé de vente spécialisé option produits de librairie-papeterie-presse,
- BP (brevet professionnel) libraire (accès au niveau bac ou avec 5 ans d'expérience). Ce diplôme de haute qualification est très apprécié dans la profession.

- BTS édition,
- DUT information-communication option métiers du livre et du patrimoine,

- licence information/communication, parcours métiers du livre,
- licence pro librairie (Paris 10, IUT Bordeaux 3, IUT Aix-en-Provence, Laval, Mulhouse…) ;
- master pro pôle des métiers du livre (Paris 10).

Coordonnées des universités sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur.

Par ailleurs, la CCI de Lyon et le CFCL proposent des formations spécialisées.

CCI de Lyon :

- vendeur conseil en unité commerciale spécialisée (niveau bac) ;
- responsable d’unité commerciale spécialisée en librairie (niveau bac + 2).

Centre de formation en librairie d’Épernay (CFCL) :

- vendeur responsable de rayon produits culturels option livre.

Évolutions

Avec de l’expérience, un vendeur en librairie peut prendre la responsabilité d’un secteur (littérature, politique, essais, histoire, économie…) ou diriger un rayon dans une grande surface.

Il peut aussi créer son propre fonds de commerce (librairie de livres neufs ou d'occasion) ou une librairie en ligne (e-commerce).

La diversification des activités (manifestations culturelles, papeterie, produits du terroir, bar à vin...) sont souvent des nécessités de survie.

Salaires

Les salaires sont variables en fonction du poste occupé et de la taille de la librairie, mais ils sont généralement modestes, au point que les libraires indépendants ont beaucoup de difficulté à survivre.

Du Smic (1 445 € brut mensuel)  à 2 000 € net par mois pour un libraire salarié (petite librairie ou grande surface).

Environ 2 000 € par mois pour un libraire à son compte, et jusqu'à 4 000 € pour le propriétaire d’une grande librairie dans une ville universitaire.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans
  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Ecrire, donner envie de lire
  • Etre en contact avec du public, des clients
  • Faire du commerce, travailler dans un magasin

En savoir plus

Syndicat de la librairie française
www.syndicat-librairie.fr

Institut national de formation de la librairie (INFL)
www.infl.fr

Livres Hebdo (actualité du livre)
www.livreshebdo.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1