Laveur de vitres

Laveur de vitres (Visuel) © Fotolia/Delphine Poggianti

Le laveur de vitres est un technicien de la propreté. Il procède au nettoyage de toutes surfaces vitrées, de toutes dimensions : glaces, vitrines, miroirs, carreaux, intérieurs et extérieurs.

Description métier

Le laveur de vitres applique un produit nettoyant sur les carreaux à l’aide d’une éponge ou d’une raclette.

Il utilise une perche ou une échelle lorsque la surface concernée est trop grande ou trop haute. Avec un grattoir il enlève les taches les plus résistantes. Il procède ensuite au rinçage de la vitre avec une autre raclette. Il utilise plusieurs sortes d’éponges, mais c’est avec un tissu ou une peau de chamois qu’il réalise la finition du nettoyage.

Lorsqu’il travaille au nettoyage de surfaces vitrées extérieures d’immeubles de grande hauteur le laveur installe une nacelle sur laquelle il dispose son matériel.

Parfois il utilise un système de harnais et de cordages. Il manœuvre la nacelle verticalement d’étage en étage le long de l’immeuble. Celle-ci est amarrée sur des supports situés sur le toit de l’immeuble.

Des consignes de sécurité très strictes sont évidemment à respecter. Sujet au vertige s’abstenir. S’il se spécialise sur ce type de chantier le laveur de vitre perçoit une prime.

Le laveur de vitre travaille seul ou en équipe selon l’importance du chantier. Il est exposé aux intempéries. Les postures de travail sont parfois inconfortables.

Par définition le laveur de vitre est toujours en déplacement. Le plus souvent organisé en tournées le travail doit d’effectuer dans des délais qui sont précisés. Au quotidien les horaires de travail varient en fonction des contraintes du chantier.

Le laveur de vitres est salarié d’entreprises privées de nettoyage exécutant des contrats d’entretien avec des particuliers, d’autres entreprises ou des collectivités publiques. Certaines d’entre elles ont leur propre personnel d’entretien.

Études / Formation pour devenir Laveur de vitres

Il n’existe pas de formation spécifique pour ce métier qui peut s'exercer sans diplôme. L’employeur assure généralement une formation de base aux techniques de nettoyage.

A noter cependant :
-  CQP (certificat de qualification professionnelle) de laveur de vitres, moyens spécifiques qui peut faciliter l’embauche de son titulaire,
-  CAP agent de propreté et d'hygiène.

A signaler: le Bac pro hygiène, propreté et stérilisation est intéresant pour une spécialisation et une prise de responsabilité au sein d’une équipe.

Évolutions

Le laveur de vitres peut se spécialiser dans les immeubles de grande hauteur, devenir cordiste et chef d’équipe. S’il acquiert une formation complémentaire, (pose de placages par exemple), il peut travailler pour des entreprises du BTP.

Salaires

Le salaire brut d’un débutant dans ce métier est de l’ordre du Smic (1 445 € brut mensuel).

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • sans diplôme

Centres d'intérêts

  • Avoir des sensations fortes
  • Se dépenser physiquement
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Fédération française des entreprises de propreté et services associés
www.itineraire-proprete.com

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1