Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.2 (38 votes)

Journaliste

Journaliste
© Fotolia/Shanovrustam

Le journaliste recueille des informations, les vérifie et les rend accessibles au public. Le métier recouvre des réalités et des façons d’exercer différentes selon le support (papier, radio, TV, web) et la spécialité (politique , culture, sport...).

Description métier

Le journaliste a pour mission de rechercher et vérifier l'information, de la rédiger puis de la transmettre sur tout type de support. C'est donc avant tout un rédacteur, un spécialiste de l'écriture (y compris dans l'audiovisuel ou les informations sont d'abord écrites avant d'être lues ou présentées). Mais le journaliste doit aussi témoigner, filmer, interviewer, enregistrer, photographier, monter les images, mettre en page.. De plus en plus, on lui demande de livrer des articles prêts à l'emploi. 

Ce métier recouvre une très grande diversité de fonctions : chef de rubrique, rédacteur en chef, grand reporter, JRI...

Parallèlement, le journaliste peut choisir de se spécialiser (localier, journaliste sportif/économique/finances/politique...) ou non. 

Quel que soit le support ou l’employeur, les journalistes doivent respecter quelques règles de base (toujours vérifier leurs sources et infos, choisir un angle pour hiérarchiser les informations, capter l’attention du lecteur par un style simple, vif et direct) et sont soumis aux mêmes règles de déontologie. 

Le statut de journaliste professionnel est attribué à celui qui a pour occupation principale, régulière et rétribuée, l'exercice de sa profession dans une ou plusieurs publications publications quotidiennes ou périodiques, dans une ou plusieurs agences de presse, à la radio, à la télévision ou sur le web et qui en tire le principal de ses ressources. Ce statut donne droit à la carte de presse qui est délivrée et renouvelée annuellement par la commission de la carte d'identité des journalistes professionnels. 

Esprit de synthèse, extrême rapidité d’écriture sont évidemment de rigueur. Pour l'ensemble des postes, un bon niveau de culture générale et un diplôme d'études supérieures ou une expérience sont nécessaires.

Mais, attention, si le métier de journaliste reste séduisant, il est aussi précaire. Ainsi sur les quelques 36 000 journalistes détenteurs de la carte de presse, 26 000 sont salariés, 7 800 sont rémunérés à la pige (soit 20%) et environ 1 500 sont demandeurs d'emploi. 

Même les écoles les plus cotées ne peuvent garantir à leurs étudiants un CDD de fin d'études dans un média. Par ailleurs, les stages non rémunérés deviennent une pratique courante surtout dans les médias numériques. Le statut de pigiste est souvent le lot du débutant.

Le journaliste peut travailler pour de multiples supports : 
- Presse écrite : quotidiens nationaux et régionaux, périodiques, presse d'information spécialisée, professionnelle, news, magazines...
-  Presse audiovisuelle : radio, télévision, société de production vidéo indépendante
- Presse multimédia
-  Agence de presse : généraliste, spécialisée, photographique
-  En indépendant : pigiste 

C'est dans la presse écrite que les journalistes sont les plus nombreux notamment dans la presse spécialisée et la presse regionale. Mais la multiplication des canaux d'information (web, cable, TNT) offrent des perspectives intéressantes de recrutement.

Études / Formation pour devenir Journaliste

Aucune formation spécifique n’est absolument obligatoire mais, dans la pratique, les jeunes journalistes sont de plus en plus diplômés. La plupart d'entre eux sont titulaires d'un diplôme préparé dans des écoles ou des universités reconnues par la profession.

Formations publiques : IEP Paris, IUT de Lannion, IUT de Tours, IUT de Nice (Cannes), CUEJ de Strasbourg, Celsa de Paris, EJDG de Grenoble, IFP de Paris, Ijba de Bordeaux, EJCAM de Marseille

Formations privées : CFJ de Paris, ESJ de Lille, IPJ de Paris-Dauphine, EJT de Toulouse.

Les concours d’entrée à ces écoles sont difficiles. Le recrutement se fait souvent à partir d’une licence (bac + 3) mais la plupart des candidats ont un niveau bac + 5. 

Niveau bac +2
- DUT information, communication option journalisme

Niveau bac +3
- licence pro métiers de l'information : métiers du journalisme et de la presse
- licence pro activités et techniques de communication spécialité journalisme
- formation spécialisée 

Niveau bac +5
- master en sciences politiques, en journalisme
- formation spécialisée accessible avec un bac +3 comme par exemple les formations du CFJ, du CELSA (écoles spécialisées reconnues par la conférence des grandes écoles)

Évolutions

Après plusieurs années d’expérience, un journaliste peut occuper des postes de responsabilité au sein d’une rédaction : chef de rubrique, rédacteur en chef adjoint, puis rédacteur en chef.

Salaires

La convention collective des journalistes définit des barèmes de salaires. Ils sont établis par type d'entreprise (presse quotidienne, nationale ou régionale, hebdomadaire).

En moyenne, un journaliste débutant gagne entre 1 700 € et 2 300 € par mois.

A savoir : le prix d'une pige varie selon le support. Un feuillet (1 500 signes) est rémunéré autour de 100 € sur le papier, beaucoup moins sur le web (30 à 40 €).

Diplômes associés

  1. Diplôme de journalisme

En savoir plus

Syndicat national des journalistes
www.snj.fr

Fédération française des agences de presse
www.ffap.fr

Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels
www.ccijp.net

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.