Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.3 (8 votes)

Installateur de panneaux solaires

Installateur de panneaux solaires
© Pascal Xicluna-ministere agriculture

L’installateur de panneaux solaires photovoltaïques est un métier issu de la recherche d’énergies renouvelables. Chez des particuliers ou pour des installations industrielles, il pose des capteurs d’énergie solaire pour produire de l’électricité.

Description métier

L’installateur de panneaux solaires photovoltaïques sur un toit procède à une série d’opérations qui doivent s’effectuer dans un ordre précis.

Il dépose les tuiles ou les ardoises du toit, fait de même avec les liteaux (pièces de bois horizontales qui supportent les tuiles) et, si besoin est, les éléments de sous toiture en place.

Pour éviter les infiltrations d’eau, il pose un écran de sous toiture et les supports des capteurs. Il installe ensuite les capteurs eux-mêmes et reconstitue le reste de la toiture si les panneaux ne l’occupent pas entièrement. Il vérifie l’étanchéité de l’installation.

Il procède ensuite à l’installation électrique : pose de la descente des câbles électriques, des onduleurs (système de courants alternatifs), des éléments de sécurité (parafoudre, sectionneur, disjoncteur) et enfin des deux compteurs (un pour le comptage et un pour la non-consommation).

En fait ce métier est au croisement de plusieurs spécialités : couverture, zinguerie, chauffage, électricité, climatique.

L’installateur de panneaux photovoltaïques doit tenir compte de toutes les consignes et réglementations en vigueur concernant la sécurité des personnes et des biens. Selon le comité national pour la sécurité des usagers de l'électricité, beaucoup d'installations présentent des risques (incendie, électrocution) en raison de l'importance de la demande qui dépasse les capacités d'intervention des professionnels vraiment formés.

L'installateur travaille presque toujours en hauteur et à l’extérieur ; la météo est un facteur à ne pas négliger. Il doit assister l’utilisateur de l’équipement en lui fournissant toutes les explications demandées.

En principe, avec la montée en charge des énergies renouvelable, l'installateur de panneaux solaires pourrait être un métier d'avenir.

Études / Formation pour devenir Installateur de panneaux solaires

Plusieurs formations professionnelles mènent au métier : 

- MC (mention complémentaire) technicien en énergies renouvelables, option A énergie électrique.
Formation en 1 an par voie scolaire ou par apprentissage, accessible après un Bac pro Electrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC) ou Maintenance des équipemements industriels (MEI). A noter à la rentrée 2016-2017 le bac pro ELEEC devient bac pro MELEC (métiers de l'électricité et de ses environnements connectés).
- CQP (certificat de qualification professionnelle) installateur-mainteneur en systèmes solaires thermiques et photovoltaïques. Accessible après un CAP couvreur, installateur thermique, préparation et réalisation d'ouvrages électrique.

Pour évoluer vers des fonctions de technicien-conseil : 
- BTS FED-  fluides-énergies-domotique,  
- BTS électrotechnique,
- DUT génie électrique et informatique industrielle (GEII),
- licence pro (bac+3)  : systèmes d’énergies renouvelables et alternatives (Le Havre), électrotechnique et énergies renouvelables (Nice), valorisation des énergies renouvelables et techniques énergétiques (Poitiers), sciences et technologies des énergies renouvelables : systèmes électriques (Toulouse 3), maîtrise de l'énergie et des énergies renouvelables (Angers), génie électrique pour le bâtiment (Angers),  conseiller technique en énergie électrique et renouvelable (Rennes 1). 

Évolutions

En tant que salarié, le poseur de panneaux peut progresser en termes de carrière en devenant technicien conseil, en dirigeant une équipe. Dans ce cas, un complément de formation peut s'avérer nécessaire. 

Salaires

Un poseur de panneaux solaires photovoltaïques débutant touche aux environs de 1 500 € brut par mois + primes éventuelles. En fonction de sa qualification et de son expérience, sa rémunération peut atteindre 2 100 € + primes.

  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l'Energie
www.developpement-durable.gouv.fr/

ADEME
www.ademe.fr

Comité de liaison des énergies renouvelables
www.cler.org

Syndicat des entreprises des énergies électriques
www.metiers-electricite.com

Fédération française du bâtiment
www.ffbatiment.fr

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.