Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Ingénieur lean

Ingénieur lean
© Industrieblick / Fotolia

L’ingénieur lean conduit les projets d’amélioration continue appliquée à la production industrielle. Véritable monsieur anti-gaspillage, sa mission est d’augmenter la performance en luttant contre la perte de temps et d’argent.

Description métier

L’ingénieur lean est chargé de la recherche de la performance, en matière de productivité, de qualité, de délais et de coûts.

Il s’applique à réduire la surproduction, les attentes, le transport, les étapes inutiles, les stocks, les mouvements superflus dans les activités de process, comme l’automobile, les industries manufacturières, agroalimentaires, pharmaceutiques, la logistique, voire même les services administratifs et bancaires.

Pour cela, il définit et coordonne la mise en œuvre des outils lean, forme les acteurs aux méthodologies et aux outils, élabore et suit les plans d’actions, propose et fait évoluer les indicateurs.

L’ingénieur lean simplifie par exemple les manipulations de tel ou tel opérateur au niveau de la chaîne de production par la suppression de gestes inutiles. Objectif : rationalisation et fluidification de la production en se débarrassant de tout ce qui n'est pas créateur de valeur ajoutée.

L’ingénieur lean maitrise toute la culture et les outils lean Six Sigma (LSS) mettant en valeur la complémentarité des processus d’amélioration tant dans la production industrielle (lean manufacturing) que dans le management (lean management) de l’ensemble de la chaine de la valeur ajoutée de l’entreprise.

Ainsi, on distingue des spécialistes lean management qui s’intéresse aux facteurs humains, lean administration ou lean office qui vise la performance des services, lean development qui concerne l’optimisation du développement de nouveaux produits.

L’ingénieur lean doit aussi veiller à ce que la réduction des gaspillages ne s’avère pas dangereuse pour la santé des salariés (stress et troubles muscolo-squelettiques notamment).

Études / Formation pour devenir Ingénieur lean

L’ingénieur lean est diplômé (bac+5) d’une école d’ingénieur généraliste ou spécialisée (génie industriel, productique, mécanique, logistique)  : Ecam, Supmeca, Mines ParisTech...

Formation complétée par un cursus en école de commerce, une formation continue, des séminaires ou un mastère spécialisé (MS) en lean management/manufacturing.

L'université propose également quelques masters pro dans ce domaine : automatisation intégrée et systèmes homme-machine Valenciennes ; Ingénierie des systèmes complexes parcours Systèmes distribués et technologies des réseaux (SDTR) Créteil ; logistique et distribution parcours management logistique Clermont-Ferrand…

A noter : MS lean manager de l'amélioration continue Ecam Lyon ; lean management et performance et santé au travail Supméca…

Évolutions

Le poste de responsable lean n’est pas attribué à un ingénieur débutant mais à un cadre chevronné. L’ingénieur évolue par mobilité et prises de responsabilités. Il devient expert puis cadre dirigeant.

Salaires

2 600 € pour une premier poste, avec progression rapide.

Synonymes

  • consultant en performance industrielle
  • lean manager
  • expert lean manufacturing
  • Nouveau métier : Oui
  • Métier qui recrute : Oui
  • Métier en tension : Non

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.