Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (20 votes)

Ingénieur du son

Ingénieur du son
© Fotolia/Andy Mac

Artiste et technicien à la fois l’ingénieur du son ou chef opérateur son, travaille pour le cinéma, la radio, la télévision et le spectacle vivant. Il allie souvent pratique musicale et hautes technologies. Il n' y a pas de diplôme d'ingénieur du son mais des formations de bac + 2 à bac + 5.

Description métier

L'appellation "ingénieur du son" recouvre plusieurs niveaux de responsabilités professionnelles. Tous les professionnels qui touchent à la console gérant le son peuvent en effet s'appeler ingénieur du son.

Technicien, assistant, opérateur, chef opérateur..., tous n'ont pas le même niveau de qualification ni de responsabilité en régie ou en studio.

L’ingénieur du son cinéma a pour mission de débarrasser le champ sonore de tous les bruits ou parasites qui compromettent la bonne compréhension des dialogues et de reproduire musiques et bruitages avec le plus de qualité et de réalisme possible. En fonction des conditions de tournage et des indications du réalisateur, il choisit le type de micro (posé, perché, caché…). Il doit faire des prises de son pour enregistrer les éléments nécessaires à l’habillage sonore des images et mixer les dialogues.

Pour l’ingénieur du son en studio, à la radio ou à la télévision, le son est, en quelque sorte, la matière première, paroles et musiques.

Véritable homme-orchestre d’un album de musique, il enregistre chaque musicien séparément sur une seule piste et retravaille les sons, les aigus et les graves au mixage, imprimant ainsi une tonalité particulière.D’ailleurs, les musiciens sont très vigilants sur le choix de leur ingénieur du son qui est souvent musicien lui-même ou ancien musicien.

À la télévision, le chef opérateur du son de plateau garantit la qualité d’enregistrement d’une émission, qu’elle soit diffusée en différé ou en direct. À la régie plongé dans sa console, concentré sur la prise de son et le mixage, il peut intervenir en cours d’émission en introduisant des inserts sonores.

Si l’émission ou la retransmission est entièrement dédiée à la musique, un concert par exemple, il devra en plus avoir de solides compétences musicales.

L'ingénieur du son conjugue donc un savoir-faire en technologies très pointues et des connaissances, voire une pratique, musicales poussées

A noter : la révolution numérique a bouleversé l'univers du son. Les ingénieurs du son exercent maintenant sur les mêmes stations de travail que les spécialistes de l'image. Ils sont aussi devenus plus polyvalents.

Études / Formation pour devenir Ingénieur du son

Il n' y a pas de diplôme national d'ingénieur du son. Si certaines activités peuvent s'exercer avec un bac +2, un niveau supérieur permet d'évoluer plus facilement. Les grandes écoles du son sont très sélectives (Femis, Ensatt... ) et recrutent à bac + 2 après un bac S suivi d'une prépa ou d'un bac + 2. 

Après un bac, différentes voies sont possibles : 

bac + 2
- BTS métiers de l'audiovisuel, option métiers du son,
- DMA des métiers d'arts régie de spectacle option son, 
- titre professionnel régisseur son spectacle vivant et événementiel (Itemm)

bac + 3
- Diplôme d’Etudes Supérieures des Techniques du Son - DESTS ISTS/Esra,
- licence pro : nouvelles technologies du son ou technologies dans les arts du spectacle : approches inter-media (options danse, musique, théâtre) Toulon, musique et métiers du son Marne la Vallée, image et son Brest, métiers de la scène lyrique Nancy, science et musicologie Paris-Sorbonne, réalisation audiovisuelle et design sonore Clermoont Ferrand, 

bac + 5
- Diplôme arts et techniques du théâtre parcours concepteur son Ensatt Lyon,
- Diplôme de l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière section son,
- Diplôme de l'Ecole nationale supérieure des métiers de l'image et du son (FEMIS) spécialisation son,
- Diplôme de musicien-ingénieur du son CNSMD Paris,
- master pro : image, son, vidéo Bordeaux 1, image et son Brest, musique appliquée aux arts visuels Lyon 2, design sonore Le Mans, ingénierie du son Clermont Ferrand..

A chaque grande école sa spécialité : le CNSMD est plutôt tourné vers la musique, l'ecole Louis Lumière prépare aux métiers du cinéma de la photo et du son, la Femis aux métiers de l'image et du son en général et l'Ensatt aux techniques appliquées au théâtre.  
A noter également les nombreuses écoles privées offrant des formations son : Esra, Grim-Edif, Itemm, Efet, 3is, Emc...

Pour les coordonnées des universités : www.enseignementsup-recherche .gouv.fr

L’accès au métier par la pratique « sur le tas », lors des tournages par exemple, est de plus en plus rare.

Évolutions

L’ingénieur du son est au sommet de la hiérarchie des techniciens du son. Il peut néanmoins devenir producteur.

Salaires

Les techniciens du son relèvent le plus souvent du régime de l’intermittence et les périodes de travail sont bien souvent entrecoupées de période de chômage.

L'ingénieur du son est payé à la semaine. Dans le service public radio et TV le technicien de production est rémunéré entre 1 600 et 2 500 € brut par mois. Le chef opérateur du son entre 1 700 et 3 400 €.

Secteurs associés

Synonymes

  • chef opérateur son
  • ingé son

Diplômes associés

  1. BTS Métiers de l’audiovisuel

En savoir plus

Centre national de la cinématographie - CNC
www.cnc.fr

Vidéadoc
www.videadoc.com

Institut national de l’audiovisuel - INA
www.ina-entreprise.com

La Cité de la musique
www.citedelamusique.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.