Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Ingénieur des ponts, des eaux et forêts

Ingénieur des ponts, des eaux et forêts
© L.Mignaux - Meeddm

L’ingénieur des ponts, des eaux et des forêts travaille à l'aménagement du territoire, à la préservation des espaces naturels et à leur valorisation. Il remplit des fonctions de conception et de direction de nature scientifique et administrative.

Description métier

L'ingénieur des ponts, des eaux et des forêts (IPEF) participe à la conception, à l'élaboration, à la mise en oeuvre et à l'évaluation des politiques publiques dans de multiples domaines : climat, demande énergétique, aménagement et developpement durable des territoires, logement et ville, transports, mise en valeur agricole et forestière, gestion et préservation des espaces et des ressources naturelles terrestres et maritimes, alimentation et agro-industrie.  

Il exerce des missions générales de direction, d'encadrement, de contrôle, d'inspection, d'étude, d'expertise, d'évaluation, d'enseignement et de recherche y compris dans les organismes internationaux. 

Il maîtrise les méthodes de simulation, de modélisation et d’approche systémique. Il procède à des études statistiques. Ces études contribuent à l'élaboration et à la mise en œuvre des projets d’aménagement rural, forestier et peuvent concerner la gestion de l’eau.

Cet ingénieur travaille en relation avec les préfets, les élus locaux et tous les professionnels de l’agriculture et de l’élevage. Reboisement, choix des essences, voies de circulation, protection anti incendie, production de bois… et location d’espaces pour la chasse sont de son ressort.

L'ingénieur des ponts, des eaux et des forêts appartient à un corps interministériel. Il peut exercer ses fonctions dans les services du ministère de l'Agriculture, ceux du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement et de l’aménagement durable, ainsi que dans l'ensemble du secteur public et des établissements placés sous la tutelle de ces ministères : Office national des forêts (ONF), Inventaire national forestier (INF), Centre national professionnel de la propriété forestière (CNPPF), etc. Il exerce également au sein des collectivités territoriales, dans le secteur parapublic ainsi que dans le secteur privé dans un second temps. 

Au plan statutaire l’ingénieur du génie rural est donc, soit haut fonctionnaire, soit ingénieur civil. Dans ce dernier cas, il travaille pour une société privée.

Études / Formation pour devenir Ingénieur des ponts, des eaux et forêts

L’ingénieur des ponts, des eaux et forêts est issu d’AgroParisTech, grand établissement sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Le cursus est proposé en apprentissage ou sous statut étudiant. La 1ère année est une année de tronc commun. Les 2ème et 3ème année proposent 4 domaines d'enseignement :
- production, filières, territoires pour le développement durable
- ingénierie des aliments, biomolécules et énergie
- gestion et ingénierie de l'environnement
- ingénierie et santé

Accès en 1ère année : 
- accès à la filière par apprentissage dès la1ère année :

il faut avoir moins de 26 ans et être titulaire d'un BTS, BTSA, DUT ou d'une licence pro dans les sciences du vivant ou être dans la dernière année de préparation d'un de ces diplômes. 

- accès sous statut étudiant : 

  • classes prépa BCPST : concours A BIO commun à 12 écoles d'ingénieurs et aux 4 écoles vétérinaires, 
  • filières technologiques : concours A TB BIO (élèves issus d'une classe prépa TB), concours C BIO (élèves tutulires d'un BTS, DUT ou d'un Diplôme de technicien supérieur, concours C2 (élèves titulaires d'un DUT en dernière année de DUT)
  • filière universitaire : concours B (élèves inscrit en L3 ou déjà titulaires d'une licence à caractère scientifique ou d'une licence pro).

Accès en 2ème année 

  • concours D (étudiants relevant d'établissements en double diplômes avec AgroParisTech) 
  • concours DE (pour les élèves étrangers ayant validé des études scientifiques)
  • admission dans les dominantes d'approfondissement (élève ingénieurs des écoles partenaires)

Évolutions

Au cours de sa carrière, l’Ipef peut donc voir ses compétences glisser d’un ministère à l’autre ou se voir confier des missions interministérielles tant au plan national qu’international. Après des débuts comme chef de bureau, chef de service dans une direction départementale ou régionale, les IPEF se dirigent ensuite naturellement vers des postes de conseiller technique en cabinet ministériel, d'expert, d'adjoint à un sous directeur ou à un directeur départemental avant de parvenir pour finir à des postes de dirigeant. 

L’ingénieur assistant l’Ipef peut devenir ingénieur chef.

Salaires

Les salaires mensuels moyens de l’ingénieur des ponts, des eaux et forêts, en début de carrière, s’échelonnent entre 2 400 € et 4 600 € s’il est ingénieur confirmé.

Secteurs associés

Synonymes

  • ingénieur forestier
  • Ipef
  • ingénieur civil des forêts
  • Ingénieur du génie rural des eaux et forêts

En savoir plus

Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt
www.agriculture.gouv.fr

AgroParisTech
www.agroparistech.fr

Office national des forêts - ONF
www.onf.fr

Josée Lesparre