Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.2 (9 votes)

Géographe

Géographe
© L.Mignaux - Meeddm

Le géographe est un scientifique dont les connaissances concernant la Terre et les paysages mais aussi les populations sont utilisées dans de nombreux domaines : urbanisme, environnement, économie, démographie. C'est aussi un enseignant et un chercheur.

Description métier

Les géographes s'insèrent prioritairement dans l’enseignement. Mais  d’autres secteurs d’activité ont aussi recourt aux services de géographes.

Les géographes utilisent leurs compétences pour analyser et expliquer les phénomènes naturels et leurs incidences sur la vie des populations.

Ils interviennent, en tant que consultants, auprès des décideurs des collectivités territoriales dans des domaines très divers : transports, assainissement et gestion du territoire, aménagement rural, environnement, croissance et évolution des villes, agriculture...

Ce sont notamment les cabinets d’architectes, les bureaux d’études d’urbanisme, la délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR), les services météo, etc. qui utilisent les services des géographes.

Pour le géographe, il s’agit le plus souvent d’un travail d’équipe en collaboration avec d’autres spécialistes du paysage, des transports, du tourisme.

Les chercheurs travaillent au sein de l’université, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et pour des organismes privés.

La gestion informatisée des données géographiques permet de visualiser des faits observés sous forme de graphiques ou de cartes d’une grande précision (cartographie). Le décriptage des photos aériennes et satellitaires est aussi de la compétence du géographe.

Les ingénieurs cartographes de l’Institut géographique national (IGN) employés dans ce domaine ont généralement une formation de base scientifique.

Études / Formation pour devenir Géographe

La formation de géographe est dispensée dans les ENS (écoles nationales supérieures) sur concours très sévère après classes préparatoires, ainsi que dans le cadre universitaire.

Licences et masters, de recherche ou professionnel, se succèdent donnant accès aux métiers d’enseignant et/ou de chercheur et au doctorat ou à la professionnalisation, par exemple :

- licences : géographie Aix-Marseille, Lorraine, Poitiers, Lyon 2 et 3, Montpellier, Perpignan...

- licences pro : système d'information géographique à la Rochelle, analyse de données géographiques référencées appliquées au développement local, à la distribution et aux services au Mans.

- masters pro : géomatique à Rennes,  politiques et pratiques de l'urbanisme à Nantes, développement du territoire, qualité et origine des produits à Pessac, stratégies d'aménagement des villes petites et moyennes et de leurs territoires à Clermont-Ferrand... 

- master recherche : géo-environnement à Clermont-Ferrand, modèles en géographie à Mont Saint-Aignan, interface, nature et société à Lyon, intelligence territoriale, information spatiale et aménagement à Besançon... 

- l’Ecole nationale de sciences géographiques (ENSG) forme essentiellement des ingénieurs des travaux géographiques de l’Institut géographique national (IGN) et des ingénieurs civils. L’admission à l’ENSG a lieu sur concours après une classe préparatoire maths sup/maths spé, aux grandes écoles scientifiques, mais aussi à bac +4 et bac + 5.

A noter : dans l’enseignement, les professeurs sont recrutés par concours niveau  master. Dans le supérieur, les maîtres de conférences sont recrutés sur concours organisés par les universités avec un doctorat (bac + 8). Les professeurs des universités le sont sur concours ouverts par établissement.

Évolutions

L’enseignement  demeure le débouché principal des géographes.

Un bac + 5 associé à des compétences et études universitaires complémentaires est nécessaire pour trouver un débouché dans l’urbanisme, l’aménagement du territoire, les techniques de géodésie, la géomatique, la cartographie, le tourisme.

La maîtrise des outils statistiques et de l’informatique est évidemment essentielle.

Salaires

Les salaires varient selon l’emploi et le statut. Un professeur certifié reçoit en début de carrière, un salaire brut de l’ordre de 2 000 € et aux alentours de 3 600 € en fin de carrière (+ une primes). 

Un professeur agrégé débute à 2 300 €  (+ primes). En fin de carrière, il touche aux environs de 4 500 €  brut par mois.

En savoir plus

Association des professeurs d'histoire-géographie - APHG
www.aphg.fr

Institut géographique national - IGN
www.ign.fr

Patrick Neyroud