Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Gardien de refuge de montagne

Gardien de refuge de montagne
© Osmozephoto - Fotolia

À la fois professionnel de la montagne et hôtelier-restaurateur d’un genre particulier, le gardien de refuge de montagne accueille et restaure randonneurs et alpinistes qui y font étape. Plus globalement, il gère et organise le fonctionnement du refuge.

Description métier

Avant l’ouverture de la saison des randonnées, le gardien de refuge, qui peut exercer en moyenne ou en haute montagne, supervise l’éventuelle remise en état des lieux (plomberie, sanitaires…).

Il procède également au réapprovisionnement en denrées alimentaires non périssables et en énergie (bois de chauffage et bouteilles de gaz).

À l’ouverture, il accueille les randonneurs et présente les installations de couchage. Il délivre des conseils sur les itinéraires, prévient des dangers éventuels et informe sur la météo.

À l’occasion, il fait lui-même des relevés météo pour les transmettre à la station la plus proche. En cas de problème ou d’accident, il alerte les secours.

Parallèlement, le gardien procède tous les jours au ravitaillement du refuge en denrées périssables et complète l’équipement des lieux, par exemple en matériel de cuisine. À cette occasion, le portage à dos d’homme ou de mulet est encore utilisé dans les endroits non desservis par un téléphérique !

C’est le gardien de refuge qui assure le service du petit déjeuner et du dîner. La vaisselle et l’entretien de la cuisine sont donc également à sa charge.

Par ailleurs, il alimente en bois le poêle ou la cheminée, incinère les déchets et, après un tri sélectif, organise l’évacuation du reste à dos d’homme, parfois par héliportage. Enfin, il veille à l’écoulement des eaux usées en entretenant le système d’épandage.

Le gardien est aussi un gestionnaire : les réservations, la gestion des stocks de vivres ou de carburant et les comptes en tous genres lui incombent.

La première caractéristique du métier de gardien de refuge de montagne est de devoir se mettre entièrement à la disposition des randonneurs. Cela dit, quand le refuge est important, il travaille souvent avec un collègue.

Enfin, une bonne condition physique est indispensable pour exercer, notamment parce que le gardien de refuge participe à des opérations de secours si nécessaire.

Études / Formation pour devenir Gardien de refuge de montagne

Afin de professionnaliser ce métier, une formation spécifique a été mise en place : 

- DU (diplôme d'université) de gardien de refuge de montagne organisé par l'Isthia rattaché à l'université Toulouse 2-Le Mirail. Accès bac. Qualification accessible en formation initiale ou continue.

Au programme : techniques d'accueil et de restauration, comptabilité, marketing, droit, communication, informatique, gestion environnementale du refuge et, bien sûr, connaissances de la montagne.

La formation se déroule une année sur deux dans les Pyrénées et une année sur deux dans les Alpes. Lorsque cette formation se déroule dans les Pyrénées, elle a lieu au centre universitaire de l'Ariège, Université Toulouse 2, ISTHIA à Foix. Quand elle a lieu dans les Alpes, elle se déroule à l'AFRAT à Autrans.

 

Évolutions

Avec un complément de formation, un gardien de refuge peut se reconvertir dans le secteur de l’hôtellerie-restauration classique ou, après avoir passé les qualifications nécessaires, exercer le métier de guide de montagne ou de moniteur de ski.

Salaires

Entre 1 450 € et 1 600 € brut par mois pour un gardien de refuge débutant (logé et nourri le plus souvent).

En savoir plus

Fédération française des clubs alpins et de montagne
www.clubalpin.com

Université Toulouse 2-Le Mirail
www.univ-tlse2.fr

Lycée des métiers de la montagne
www.lyceedesmetiersdelamontagne.org

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.