Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Exploitant d'équipements de loisirs

Exploitant d'équipements de loisirs
© Philophoto - Fotolia

L’exploitant d’équipements de loisirs et de sports est un gestionnaire et un animateur d’organismes dont la vocation est de permettre à des publics de se distraire et se détendre : bases de plein air, clubs de sports, bases nautiques, centres équestres…

Description métier

L’exploitant d’équipements de loisirs gère une structure tout public ou qui accueille des publics spécifiques (enfants, adolescents…).

En tant que responsable, la gestion économique et financière de l’entreprise lui incombe, de même que l’organisation du travail et la gestion des ressources humaines (recrutement et encadrement).

Il a la haute main sur les équipements. Il commande les travaux d’installation des nouveaux et la maintenance des anciens, choisis en fonction des activités ludiques ou sportives, en intérieur ou en plein air : terrain de golf, piscine, plan d’eau, manèges, attractions…

Son travail principal consiste à adapter, améliorer et développer les services offerts en fonction des goûts de la clientèle et de leur évolution. Il s’assure du bon fonctionnement des équipements, de leur conformité aux normes légales et du respect des règles de sécurité.

Dans les grandes structures, l’exploitant d’équipements de loisirs n’est pas en contact direct avec la clientèle.

Par ailleurs, certaines activités ont un caractère saisonnier et le rythme de travail n’est pas régulier : les week-ends et les périodes de vacances scolaires, en particulier, peuvent être chargés, et le travail en soirée ou de nuit n’est pas à exclure.

L’exploitant d’équipements de loisirs et de sports est souvent le salarié d’une collectivité locale, d’une entreprise touristique et de loisirs ou d'une association possédant plusieurs sites.

Études / Formation pour devenir Exploitant d'équipements de loisirs

Il n’existe pas de formation professionnelle strictement dédiée au métier d’exploitant d’équipements de loisirs, mais des formations liées à la gestion des entreprises de tourisme ou à l’animation constituent un bon point de départ :

- BTS tourisme,
- DUT carrières sociales option gestion urbaine - orientation  développement touristique,
- DUT techniques de commercialisation.

L’université propose plusieurs licences professionnelles (bac + 3), dont : 
- management des organisations spécialité développement durable des territoires ruraux parcours tourisme durable  (Aix-Marseille 1),
- STAPS spécialité management du sport  (Poitiers),
- activités sportives spécialité tourisme et loisirs sportifs (Dijon),
- accueil professionnalisé des publics à besoins spécifiques (Amiens).

Les universités proposent des masters professionnels management/ingénierie des organisations et services sportifs.

Pour s'informer sur les universités : www.orientation-pour-tous.fr

Dans le domaine de l’animation, le DESJEPS (diplôme d’État supérieur de la Jeunesse, de Éducation populaire et du Sport) ouvre la voie aux fonctions de directeur de structure, de directeur de projet. 

Évolutions

Il peut progresser dans la hiérarchie de son entreprise ou bien créer sa propre structure de loisirs. Une bonne connaissance de la gestion des entreprises est alors indispensable.

Salaires

Du Smic (1 467 € brut mensuel) à 1 600 € brut par mois pour un exploitant débutant.
De 2 300 € à 2 600 € brut par mois pour un exploitant professionnel confirmé.

  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

SNPA (Syndicat national des prestataires de services d’accueil, d’animation et de promotion)
http://snpa.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.