Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (7 votes)

Ergonome

Ergonome
© Carlosseller - Fotolia

L'ergonome a pour mission la recherche de la meilleure adaptation possible de l'outil à l'homme. Son champ d’action est large : sécurité du travail, hygiène, conception d'un produit ou d’un objet utilitaire.

Description métier

Traditionnellement, l’ergonome travaille à la prévention des accidents et à l'amélioration des conditions de travail dans l'entreprise.

Il intervient lorsque les conditions de production sont jugées dangereuses ou pénibles (produits toxiques, bruits, poussières, chaleur, horaires…).

Il va sur le terrain, observe l’environnement, examine comment les gens travaillent, y compris les gestes et attitudes corporelles. Il interroge les salariés pour évaluer l’éventuel écart qui existe entre la réalité du travail et la description qu’ils en donnent.

Il peut avoir recours à la prise de vue (vidéo, photos, enregistrement d'événements) pour étudier les postures et les conditions de travail.

A partir de ces éléments, il établit un diagnostic et propose des solutions si problème il y a. Il analyse la situation et fait des recommandations de manière à réduire les nuisances et à améliorer les conditions de travail.

Depuis quelques années, son champ d’action s’est élargi et de nouvelles tâches lui sont confiées. On fait appel à lui pour établir, en collaboration avec des cadres et des ingénieurs, des définitions de poste dans le but de réorganiser un service, d'introduire de nouvelles machines ou de nouveaux circuits informatiques.

Il participe à des programmes d'aménagement, de rénovation ou de construction de bâtiments ou de locaux de travail, où sont pris en compte le confort des opérateurs, la facilité d'utilisation des matériels. Le handicap fait partie de ses missions.

L'ergonome participe aussi à l'évolution du contenu des tâches. Il intervient dans la revalorisation des postes, l'organisation d'actions de formation et la responsabilisation des opérateurs.

L’ergonome est de plus en plus sollicité pour adapter, par exemple, des logiciels aux besoins des utilisateurs ou encore faciliter l'intervention sur un appareil en améliorant les notices d'utilisation.

L'ergonome peut travailler seul en tant que libéral, mais aussi comme salarié dans des grandes entreprises (chimie, métallurgie, sidérurgie, EDF…) ou des cabinets de consultants.

Études / Formation pour devenir Ergonome

Dans sa dimension sécurité du travail, hygiène et environnement, il existe des formations sur 2 ou 3 ans  :
- BTS MSE métiers des services à l'environnement
- DUT hygiène-sécurité-environnement, poursuivis par une licence pro.

Cependant l'ergonome a le plus souvent une formation universitaire (ressources humaines, psychologie, droit, santé, STAPS) ou d’ingénieurs en sciences et technologies. Niveau de formation requis : bac 3/5:

- licence pro : droit, ergonomie et relations sociales dans l'entreprise Lyon 2 ; santé, sécurité au travail et environnement Marne-la-vallée...
- master pro : ergonomie, santé, sécurité dans la conduite du changement en entreprise Lyon 2 ; ergonomie Cnam Paris ;  ergonomie, ingénierie de la sécurité et des facteurs humains Paris 11 ; ergonomie, travail, formation et vie quotidienne Paris 8 

Pour connaitre les formations universitaires : www.orientation-pour-tous.fr

Évolutions

Après quelques années d’expérience comme salarié dans l’industrie, l’ergonome peut s’installer à son compte ou travailler pour des consultants.

Salaires

Le salaire mensuel à l’embauche d’un ergonome débutant est compris selon les secteurs entre 1 800 et 2 000 €.

En savoir plus

INRS
www.inrs.fr

Portail des ergonomes
www.portail-des-ergonomes.org

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.