Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.4 (15 votes)

Eleveur de chiens

Eleveur de chiens
© V.G.

L’éleveur achète des chiens, les élève et veille à ce qu’ils se reproduisent dans les meilleures conditions avant de les vendre aux particuliers.

Description métier

L’éleveur de chien choisit la ou les races de chien (basset, bouledogue, fox-terrier…) qu’il va élever en fonction de la demande des clients.

Il nourrit les chiens, nettoie leurs box et leur donne des soins particuliers selon leur race (toilettage, griffes). Il assure également leur exercice physique.

L'éleveur de chiens sélectionne les reproducteurs et organise la rencontre des mâles et des femelles pour effectuer des saillies au meilleur moment.
Il aide les chiennes à mettre bas (naissance des chiots), veille au bon développement des chiots (vaccinations, tatouages…) et les éduque (dressage).

L'éleveur peut préparer ses chiens afin de participer à des expositions canines nationales ou internationales (concours de beauté), ou les entraîner pour des concours de dressage (chiens de chasse, de course, de pistage, de troupeaux).

Il vend ses chiens directement ou par l’intermédiaire d’animaleries.

Il peut aussi faire pension pour chiens pendant les vacances de leurs maîtres.

L’éleveur de chiens salarié exerce son travail dans le cadre d’une équipe, le plus souvent familiale. Lorsqu’il est à son compte, l’éleveur de chiens doit être très disponible et adapter ses horaires aux besoins de ses animaux. Il travaille le week-end, les jours fériés et parfois la nuit (en cas de maladie, aide à la mise bas).

Il travaille en grande partie à l’extérieur et effectue souvent des déplacements pour s’approvisionner ou vendre ses chiens. Il est donc en relation avec les fournisseurs et la clientèle : accueil des clients, vente, conseil sur le mode d’alimentation…

L’éleveur canin a la passion des chiens et reste toujours attentif à leurs besoins. Il a du sang-froid et doit respecter les règles de sécurité. L'éleveur doit également avoir un bon relationnel avec sa clientèle.

À noter : au titre du code rural, est considéré comme un élevage de chiens toute activité consistant à détenir des femelles reproductrices et donnant lieu à la vente d'au moins deux portées d'animaux par an.

Études / Formation pour devenir Eleveur de chiens

On peut devenir éleveur de chien sans diplôme en tant que salarié dans un élevage ou un refuge. Mais mieux vaut suivre une formation adaptée :

  • BPA (brevet professionnel agricole) travaux de l’élevage canin et félin, niveau 3e/CAP et 18 ans, préparation en alternance ou en formation professionnelle
  • bac pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin

Évolutions

L’éleveur de chiens peut créer sa propre entreprise ou devenir gérant d’élevage, de refuge ou de pension.

Il peut aussi se spécialiser dans le dressage des chiens (pour les particuliers ou les sociétés de gardiennage). Il peut également, après une formation complémentaire (BP), devenir éducateur canin (formation des maîtres de chiens dangereux) ou éducateur de chien guide d’aveugle.

Il peut enfin devenir présentateur professionnel en expositions canines (handler).

Salaires

Environ le Smic (1 467 € brut mensuel). pour un éleveur canin débutant.

Secteurs associés

En savoir plus

Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
http://agriculture.gouv.fr/Enseignementagricole/

Syndicat national des professions du chien et du chat
www.snpcc.com

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.