Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.5 (11 votes)

Disc-jockey / DJ

Disc-jockey / DJ
© Corepics / Fotolia

Le disc-jockey, ou DJ, est un animateur musical qui travaille sur platines. Il propose et anime un programme de musique qu'il choisit et qu'il compose. Le programme est toujours adapté aux goûts du public, dans une situation et un lieu précis : discothèque, club, studio, soirées privées...

Description métier

Le DJ connaît admirablement un ou plusieurs styles de musique : rock'n'roll, musique techno, reggae, rap, funk, slam…

La créativité et la personnalité du DJ, sa capacité à capter l’attention d’un public et à lui donner la sensation de vivre un instant musical et ludique exceptionnel sont déterminants.

Le disc-jockey ponctue sa programmation par des interventions brèves et percutantes. Rien de ce qu’il fait et dit n’est complètement improvisé. Il exécute un numéro rodé, répété et mis en scène.

C’est un créatif à l’oreille musicale qui doit être capable de composer et de réaliser des arrangements musicaux.

Le DJ utilise des platines (CD, vinyle, MP3) ainsi qu'une table de mixage et un ordinateur.

Devenu pro du mixage et de la musique assistée par ordinateur, un bon DJ maîtrise certains langages informatiques (MAO, musique assistée par ordinateur).

Harmonie, sonorisation, fondu enchaîné, scratchage n’ont pas de secret pour lui.

Technicien et artiste, il est responsable des opérations pendant sa prestation même s’il est accompagné d’assistants au plan technique. Quelques-uns sont des stars, beaucoup d’autres courent le cachet.

Le DJ travaille le plus souvent le soir, la nuit et le week-end. Ses horaires sont totalement décalés et les déplacements en tournées constituent la trame de sa vie professionnelle.

Le DJ a une très bonne oreille musicale. Il a du talent et reste passionné par son métier. Il sait s'adapter à la mode du moment.

Études / Formation pour devenir Disc-jockey / DJ

En dehors des formations musicales « classiques », peu pratiquées dans ce milieu professionnel, il n’existe pas de diplôme pour devenir DJ.

Le métier, qui de professionnalise,  s’apprend sur le tas. Des formations à l'informatique musicale ou aux différentes techniques de sonorisation et de mixage sont proposées par des écoles privées (DJ-Network, Zygomatik, Music Art School, Bakélite studio, DJ AcadéMix...

A distinguer cependant l'Ecole des DJ's de l'UCPA qui délivre un certificat "d'animateur musical et scénique". Avoir 18 ans, un CAP et un bon niveau en techniques de MIC : www.ecole-des-dj.com

A signaler également le bac techno TMD (techniques de la musique et de la danse) qui peut alimenter un CV.

Évolutions

Un petit nombre de disc-jockeys vit de ses spectacles avec des droits d’auteurs.

Le DJ crée parfois sa propre salle de spectacles ou travaille pour des stations de radio ou de TV. Il peut aussi créer son propre label.

Salaires

Intermittent du spectacle, un DJ est le plus souvent rémunéré au cachet ou en droits d'auteur

Ses revenus sont fonction de sa notoriété. A titre indicatif :

- DJ mobile indépendant : entre 500 et 1 000 €  la prestation (mariage, soirée...);

- DJ résident d'un club : entre 200 et 400 €  la prestation;

- DJ reconnu : 10 000 € la prestation.

Métier accessible

Secteurs associés

Synonymes

  • DJ
  • platiniste
  • animateur de soirée

En savoir plus

Pôle emploi spectacle
www.pole-emploi.fr/informations/pole-emploi-spectacle-@/spectacle

Ecole des DJ’s UCPA
www.ecole-des-dj.com

Cité de la musique
www.citedelamusique.fr

Société des auteurs compositeurs éditeurs de musique
www.sacem.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.