Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.5 (4 votes)

Directeur de restaurant

Directeur de restaurant
© Eventimages21 - Fotolia

Salarié ou propriétaire de son établissement le directeur d’un restaurant encadre, coordonne et contrôle le personnel et l’ensemble des services indispensables au fonctionnement quotidien de l’établissement : salle, cuisine, cave, vestiaire, office, communication, réservation...

Description métier

Le travail quotidien d’un directeur de restaurant est évidemment fonction de la nature, de l’importance et du statut de l’établissement.

Ce dernier peut faire partie d’une chaîne ou être totalement indépendant. Des points communs existent néanmoins.

Le directeur de restaurant est un administrateur, un gestionnaire, un technicien et un communicant. Sa relation avec la clientèle est fondamentale.

Il supervise le travail en cuisine même s’il le délègue à un chef cuisinier. En accord avec ce dernier il gère les approvisionnements au jour le jour et la tenue des stocks de la cave avec le sommelier.

La bonne marche d'un établissement dépend beaucoup de la bonne entente du directeur/gérant et du chef cuisinier. Quand le chef de cuisine est le propriétaire de l'établissement, il doit savoir déléguer.

Aménagements des lieux et fourniture de linge font partie de son travail d’organisation, de même que le recrutement du personnel, sa formation, la mise au point des plannings et la distribution du travail en salle.

Il peut avoir à négocier et à organiser des réceptions dans son établissement et même à l’extérieur s’il accepte des prestations en extra.

C’est à la fois un travail de bureau et de vérification sur le terrain de la bonne marche des choses : cuisine, salle, cave, office.

Les déplacements chez les fournisseurs sont monnaie courante. Comme toujours dans la restauration, les horaires de travail sont décalés.

Études / Formation pour devenir Directeur de restaurant

Il existe plusieurs niveaux de qualification professionnelle dans le secteur de la restauration :

 

- bac pro cuisine,

- bac pro commercialisation et services en restauration,

- bac techno STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration),
- BTS HR - hôtellerie-restauration, option mercatique et gestion hôtelière ou option art culinaire, art de la table et du service.

Ces deux derniers diplômes sont préparés dans une soixantaine de lycées professionnels publics et une quinzaine de lycées privés sous contrat, en initial comme en alternance.

Des diplômes professionnels sont également préparés au sein d’écoles spécialisées, la plupart privées. 

Les écoles de commerce sont aussi formatrices.

Enfin l'université proposent des licences pro (bac+3) : encadrement et exploitation en hôtellerie et restauration de luxe Paris-ouest, Albert de Mun Paris IDF ; management d'une unité de restauration à thème Tours ; management des unités de restauration UPMF  Grenoble, lycée Georges Frêche Montpellier ; management des entreprises HR Evreux, Louviers, Brunoy.

Évolutions

S’il occupe un poste de directeur de restaurant au sein d’une chaîne d’établissements ou d’un groupe hôtelier un directeur peut progresser dans la hiérarchie de la société.

Il quitte alors le  terrain  pour accéder à des responsabilités de gestionnaire, de commercial ou de financier. Il peut aussi devenir responsable de plusieurs unités.

Le directeur de restaurant peut également vouloir changer de statut et fonder sa propre entreprise de restauration, ou tout simplement son restaurant.

Salaires

Selon la nature de l’établissement, les salaires varient beaucoup. Un directeur débutant peut gagner de 2 200 € à 3 000 €.

Synonymes

  • responsable de restaurant
  • gérant de restaurant

Diplômes associés

  1. BTS Hôtellerie-restauration

En savoir plus

Syndicat national des hôteliers restaurateurs
www.synhorcat.com

Union des métiers de l’industrie de l’hôtellerie
www.umih.fr

Patrick Neyroud