Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Conducteur de machines d'assemblage

Conducteur de machines d'assemblage
© Industrieblick / Fotolia

Le conducteur de machines d’assemblage et de finition intervient après l’impression des feuilles. Il effectue les opérations finales (assemblage, brochage…) qui donnent au produit imprimé son aspect matériel définitif : livre, journal, revue, cahier, brochure.

Description métier

Le conducteur de machines d'assemblage assure la conduite de différentes machines automatisées : massicot pour la coupe des feuilles, encarteuse-piqueuse pour l’assemblage des feuilles avec des agrafes ou des fils, reliure ou brochage pour finaliser le produit.

Ces machines permettent de réaliser livres, revues, catalogues, cahiers, classeurs...

Après avoir consulté le dossier de transformation où sont indiqués le format et le type de couverture, le conducteur prépare les accessoires tels que colle, agrafes, fils et toile, et approvisionne la machine. Il programme ensuite le lancement de la production sur ordinateur.

Les machines à commandes numériques sont aujourd'hui généralisées et le métier évolue.

En cours de fabrication, il surveille les opérations de transformation et opère les réglages et les contrôles indispensables. Enfin, il vérifie les produits qui sortent de la machine, effectue le nettoyage du matériel et veille à son bon fonctionnement.

Pour être capable d’intervenir en cas de panne ou d’anomalie, il doit en outre avoir des compétences en mécanique, en automatisme et en électronique.

Le conducteur exerce généralement en usine ou en atelier d’imprimerie, debout, dans un environnement bruyant. Les horaires peuvent être décalés, car beaucoup d’ateliers fonctionnent souvent pendant 16 h ou 24 h par jour et les équipes sont tournantes.

Études / Formation pour devenir Conducteur de machines d'assemblage

Les formations les plus adaptées sont les suivantes :

- mentiion complémentaire (MC) finition façonnage de produits imprimés, en 1 an après un CAP du secteur industriel,

- bac pro façonnage de produits imprimés,routage,
- bac pro artisanat et métiers d’arts, option communication visuelle plurimédia,
- bac pro production graphique,
- bac pro production imprimée,

- BTS communication et industries graphique, option produits imprimés,
- BTS communication et industries graphique, option produits graphiques.

A savoir : l’apprentissage et l’alternance débouchant sur un contrat de professionnalisation pour les 16/25 ans est particulièrement important dans les métiers du livre et de l’imprimerie.

Évolutions

Avec de l’expérience professionnelle et une formation complémentaire, le conducteur de machines peut accéder à un poste de chef d’équipe, de responsable d’atelier ou de chef de fabrication.

Salaires

Le salaire mensuel net d’un conducteur de machine d’assemblage débutant se situe autour du Smic (1 467 € brut mensuel). + primes. Les titulaires d'un BTS évoluent rapidement vers des postes spécialisés et mieux rémunérés.


En savoir plus

 

Groupement des métiers de l’imprimerie-GMI
www.gmi.fr

Union nationale de l'imprimerie et de la communication
www.com-unic.fr/sites/unic

Quotidien des arts graphiques
www.graphiline.com

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.