Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (10 votes)

Conducteur d'engins forestiers

Conducteur d'engins forestiers
© Fotolia - Fotor

Le travail du conducteur d’engins forestiers ou débardeur consiste surtout à transporter les bois jusqu’à une route forestière où des transporteurs les acheminent vers une scierie. La division du travail entre bûcheronnage et débardage n’est pas toujours précise.

Description métier

Souvent le conducteur d’engins forestiers est à la fois conducteur d’abatteuse et débardeur. Le premier utilise une tête d’abattage pour sectionner l’arbre et le « façonner ». Il sectionne les branches du tronc et découpe ce dernier en billons de bois et en grumes d’une longueur déterminée au préalable.

Le conducteur d’engin de débardage prend ensuite le relais avec différents types de machines. Un porteur équipé d’une grue munie d’une pince pour débarder des pièces courtes et un « skidder » ou « débusqueur », sorte de tracteur équipé d’un treuil permettant de tirer des bois de grande longueur.

Outre ces engins spécialisés les entreprises de bûcheronnage utilisent aussi tracteurs et remorques pour des opérations de chargement de petites grumes. Dans quelques chantiers, on se sert parfois de chevaux de trait qui détériorent moins les sols que les engins mécaniques.

Le conducteur d’engins forestiers est évidemment soumis à tous les aléas climatiques. C’est un travail physiquement difficile et qui peut être dangereux. Sur un chantier les horaires sont souvent élastiques. Selon les chantiers et les saisons une journée de travail peut dépasser 10 heures.

Bonne connaissance des espèces d’arbres et compétences en mécanique font partie du métier. L’entretien et les réparations courantes des engins incombent au conducteur. Pour organiser le travail, une coordination avec les équipes de bûcherons est indispensable.

Études / Formation pour devenir Conducteur d'engins forestiers

Les formations professionnelles sont les suivantes :

- CAP agricole travaux forestiers, 
- BPA (brevet professionnel agricole pour adultes) travaux forestiers, spécialité conduite de machines forestières.
- Bac pro forêt, 
- BTSA gestion forestière.


Évolutions

Les entreprises de débardage qui utilisent les compétences des conducteurs d’engins forestiers sont des entreprises privées. Les salariés sont en fait peu nombreux.

La plupart créent donc leur propre entreprise et proposent leurs services aux scieurs, à l’ONF ou aux propriétaires privés. L’investissement de départ n’est pas négligeable (entre 60 000 et 100 000 €).

Salaires

Un débutant gagne le Smic (1 467 € brut mensuel). Le salaire est plus élevé en fonction des régions (terrains plus ou moins accidentés) et des entreprises qui travaillent aussi bien pour des communes, l’ONF ou des exploitants forestiers privés.

Métier accessible

Synonymes

  • conducteur d'engins de débardage

En savoir plus

Métiers de la forêt et du bois
www.metiers-foret-bois.org

Ministère de l’Agriculture
www.portea.fr

Office national des forêts
www.onf.fr

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.