Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.6 (8 votes)

Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Conducteur d'appareils de l'industrie chimique
© Agefaforia

Le conducteur d'appareils de l'industrie chimique assure la conduite et la surveillance des opérations de transformation physique (malaxage, granulation) ou chimique (distillation, polymérisation) des matières travaillées, liquides, solides et gazeuses pour réaliser un produit.

Description métier

Le conducteur d'appareils de l'industrie chimique conduit une ou plusieurs phases de la fabrication d'un produit chimique, en suivant un programme préétabli.

Il met en marche et assure le fonctionnement des appareils qui mélangent les matières initiales, qui filtrent, concentrent, distillent. Il surveille le bon déroulement de la fabrication, en contrôlant la température, le débit, la pression et toutes les conditions de fabrication. Il réalise des tests physico-chimiques simples pour s’assurer de la qualité des produits.

Dans les entreprises ou l’automatisation du travail est très poussée, le conducteur d'appareils est installé dans une salle de contrôle, devant un ordinateur qui lui permet de surveiller tous les paramètres et d'actionner les appareils à distance.

Dans les installations peu automatisées, il effectue les réglages manuellement.

Les industries chimiques fonctionnent en production continue (3x8), ce qui implique un travail par roulement, 24 heures sur 24, dimanches et jours fériés. Les consignes de sécurité sont strictes et le conducteur d’appareil doit porter des lunettes, un casque, des gants et des bottes.

La taille des installations et des ateliers de fabrication nécessite souvent de monter ou descendre sur des échelles ou passerelles élevées.

Le conducteur d’appareil doit faire preuve de méthode et de précision, ainsi que d’une forte capacité de concentration et d’une aptitude à interpréter les informations fournies par les instruments de contrôle.

Une bonne acuité visuelle est indispensable. Il doit savoir s’adapter aux nouvelles technologies.

Études / Formation pour devenir Conducteur d'appareils de l'industrie chimique

Les formations et diplômes qui correspondent le mieux à ce métier sont les suivants :

Niveau CAP
- CAP industries chimiques,
- CAP CIP - conducteur d'installations de production,

Niveau bac 
- Bac pro bio-industries de transformation,
- Bac pro PLP - pilote de ligne de production,
- Bac pro PCE - procédés de la chimie, de l'eau et des papiers cartons, 

Niveau bac + 2

- BTS métiers de la chimie,
- BTS BIOAC - chimiste ou bio analyste et contrôle,
- BTS pilotage de procédés,
- DUT GCh GP - génie chimique, génie des procédés option procédés.

Ces formations peuvent s’acquérir en apprentissage ou en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

Évolutions

Avec de l'expérience et une éventuelle formation, le conducteur d'appareils peut devenir chef d'équipe ou agent de maîtrise, supervisant et coordonnant alors le fonctionnement de plusieurs installations.

Salaires

Le salaire brut mensuel d'un conducteur d'appareils débutant varie du S.M.I.. à 1 550 €, auxquels s'ajoutent 25 à 30 % de primes.

Synonymes

  • pilote de ligne de production
  • agent de production des industries chimiques
  • opérateur de fabrication des industries chimiques
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Union des industries chimiques - UIC
www.uic.fr

Union des industries chimiques
www.observatoireindustrieschimiques.com

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.