Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (4 votes)

Commissaire de bord

Commissaire de bord
© j.a.w.a.n.d.o - Fotolia

Le commissaire de bord a la responsabilité de tout ce qui concerne la réception, l’hébergement, la restauration et la distraction des passagers d’un paquebot de croisière ou d’un car-ferry, seules embarcations où ce métier existe au sens strict.

Description métier

Le commissaire de bord supervise l’équipe chargée d’accueillir les passagers ou les touristes, pour quelques heures à bord d’un ferry ou pour plusieurs jours s’il s’agit d’un paquebot de croisière ou pour une traversée transocéanique.

Vérification des billets de voyage, conduite vers les cabines, information sur les services offerts à bord et sur les activités proposées aux passagers, rappel des consignes de sécurité à respecter, telles sont ses missions.

Le commissaire est également responsable de la partie restauration, du bar et des salles de restaurant : service des boissons et des repas, distribution des journaux et revues.

Tout ce qui concerne le confort des passagers et de l’équipage lui incombe donc, y compris l’organisation des divertissements lors des croisières.

Le commissaire de bord ne travaille donc jamais seul, puisqu’il dirige en permanence une équipe de professionnels : hôtesses, garçons de bar, cuisiniers, boulangers, musiciens…

En cas d’urgence, il est responsable de la sécurité des passagers. Le métier implique donc un contact constant avec le public, d’excellentes aptitudes à la communication et une bonne résistance au stress. Faire face à des réclamations ou à des incidents est son lot quotidien. Par ailleurs, la pratique de plusieurs langues étrangères est indispensable.

À bord, les horaires de travail n’existent pas au sens propre. C’est pourquoi le temps de travail est basé sur une alternance de périodes de navigation et de périodes de congés : en croisière (de 1 à 3 mois d’embarquement), un mois de navigation donne droit à quelque 25 jours de repos à terre ; sur les car-ferries (distances et durées plus courtes), 7 jours de navigation alternent avec 7 jours de congé.

A savoir : il existe aussi des commissaires de bord dans l'aéronautique.

Études / Formation pour devenir Commissaire de bord

Les compagnies maritimes recrutent des commissaires de bord à tous les niveaux de diplômes issus du secteur hôtellerie-restauration et procèdent ensuite à une formation spécifique à la politique de l'entreprise.

Même si les Ecoles nationales supérieures maritimes (ENSM) ne forment plus spécifiquement de commissaire de bord marin, une formation d'officier de la marine marchande (sur concours à bac+2) reste avantageux.


- MC accueil-réception et organisateur de réception (après un bac techno ou pro),
- Bac pro commercialisation et services en restauration,
- Bac sciences et techniques de l'hotellerie et de la restauration - STHR

- BTS HR - hôtellerie-restauration (très indiqué),
- BTS responsable d'hébergement, 

- licence pro, bachelor ou master en hôtellerie restauration pour acquérir des compétences en management. 

Les formations d'écoles spécialisées et de commerce sont aussi très appréciées.

Évolutions

Le commissaire de bord évoluera dans la hiérarchie selon son expérience et son ancienneté.

En passant dans une plus grande compagnie, il prendra du galon.

Salaires

De 2 800 € à 3 800 € brut par mois pour un commissaire de bord officier de marine.

Salaire très variable, selon la compagnie et le niveau de diplôme.


En savoir plus

Institut français de la mer
ifm.free.fr

Bureau central de la main-d’œuvre maritime
www.armateursdefrance.org

Bureau de la vie des établissements scolaires maritimes
www.developpement-durable.gouv.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.