Coiffeuse / Coiffeur

Coiffeur (Visuel) © Nunes

Le coiffeur assure l’ensemble des soins esthétiques et hygiéniques de la chevelure. Aux soins courants comme le shampooing, la coupe et le brushing s’ajoutent le traitement du cuir chevelu, la permanente, la couleur et plus rarement la barbe.

Description métier

Le coiffeur homme ou femme d'élégance, de goût et de mode, doit avoir de l'imagination, le sens des formes, des couleurs et de l'harmonie.

Visagiste à l'oeil exercé, il peut donc conseiller dans le choix d'un style de coiffure, voire un traitement capilaire.

La coiffure est un métier où l’on est le plus souvent debout les bras en demi-tension. On piétine en permanence. C’est physiquement difficile, d’autant que les pauses sont liées à l’arrivée ou non du client.

Outre le contact facile, le métier exige de faire preuve de patience et de calme vis-à-vis de la clientèle pour la satisfaire et la fidéliser.

Attention aussi aux éventuelles allergies dues aux produits capillaires et à l’atmosphère chaude et humide. Avant de commencer une formation, il est conseillé aux jeunes, d’effectuer des tests d’allergologie.

Le coiffeur travaille comme salarié dans un salon de coiffure ou à son compte. C’est également un commerçant qui vend des produits capillaires.

A son compte comme artisan, il doit s'occuper des commandes, de la comptabilité et de la gestion du personnel s’il emploie des collaborateurs.

Études / Formation pour devenir Coiffeuse / Coiffeur

Les formations sont les suivantes :

- CAP coiffure en 2 ans après la classe de 3e dans un lycée professionnel ou dans un établissement privé,
- MC (mention complémentaire) coloriste permanentiste, 1 an après CAP,
- MC styliste visagiste, 1 an après CAP,
- BP (brevet professionnel) coloriste permanentiste et le BP styliste visagiste se préparent en un an après le CAP, en formation continue ou en apprentissage,
- Bac pro perruquier-posticheur : fabrication et pose de perruques en cheveux naturels ou synthétiques. Permet de travailler pour le cinéma ou le théâtre,
- BM (brevet de maîtrise) : permet d’assurer la gestion d’un salon de coiffure, d’enseigner aux apprentis et d’obtenir plus facilement des prêts auprès des banques. Le BM est délivré par les chambres de métiers. Il se prépare en 2 ans. Conditions d’accès : il faut avoir au moins 19 ans et être titulaire du BP ou justifier de 5 ans d’activité professionnelle.

Évolutions

Dans un salon de coiffure, il existe plusieurs niveaux de qualification : shampouineur, assistant coiffeur, coiffeur pour dames, coiffeur mixte, coloriste,  permanentiste. Il  peut également proposer un service de manucure. Enfin, la spécialisation de barbier revient à la mode.

Le coiffeur expérimenté peut se spécialiser dans le milieu artistique comme perruquier-posticheur (avec le bac pro), comme coiffeur studio (cinéma et télévision), comme coiffeur formateur (avec le BM).

Le coiffeur peut se mettre à son compte (avec le BP).

L'esthétique, la cosmétique, le bien-être, la remise en forme, le thermalisme et la thassothérapie sont également des pistes d'évolution.

Salaires

Un débutant gagne le Smic (1 445 € brut mensuel). Les employés peuvent aussi toucher un intéressement au chiffre d’affaires.

Après de l’expérience professionnelle le salaire mensuel brut peut s’élever à 1 600 €. Les pourboires sont fréquents dans ce métier.

A lire aussi
Devenir esthéticienne, maquilleuse ou ingénieur en cosmétique : la beauté recrute

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Etre en contact avec du public, des clients

Synonymes

  • coiffeur-visagiste
  • permanentiste
  • barbier
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Fédération nationale de la coiffure - FNC
www.fnc.fr

Conseil national des entreprises de coiffure
www.cnec.asso.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

server2