Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.9 (9 votes)

Carrossier réparateur

Carrossier réparateur
© Nasser Zebidour

Le carrossier réparateur travaille sur des véhicules accidentés. Il peut ajuster le soubassement d’une carrosserie, remplacer un élément ou le restructurer. Il travaille le métal comme le plastique ou les composites pour les nouvelles carrosseries. Il peint les éléments de carrosserie à remplacer.

Description métier

Pour commencer son travail sur un véhicule accidenté, le carrossier réparateur établit un premier diagnostic des réparations à effectuer après examen des dégâts.

Lors d’une réparation soumise à assurance, le garagiste doit attendre la visite de l'expert automobile qui donne l’ordre d’effectuer la remise à neuf du véhicule. Cette réparation suit les normes du constructeur et le carrossier est responsable de la qualité du travail rendu.

Le carrossier n’exerce plus de façon traditionnelle. Aujourd’hui, le débosselage, le planage, le redressage puis le remodelage s’effectuent rarement pour des accros sur la carrosserie. Il s’agit le plus souvent de remplacer par une neuve une pièce de carrosserie abîmée.

Le métier évolue grâce aux progrès techniques et le carrossier utilise des outils de haute technicité comme le banc de mesure au laser.

Le travail est souvent bruyant et les horaires variables. Le carrossier réparateur travaille dans des locaux qui doivent être ventilés en raison de la nocivité des produits utilisés. La station debout est la plus fréquente.

Ce métier demande aussi des connaissances en électricité, mécanique et électronique.

Études / Formation pour devenir Carrossier réparateur

Les formations professionnelles sont de niveau V et IV :

- CAP réparation des carrosseries,
- CAP peinture en carrosserie,
- CAP construction des carrosseries,
- CQP peintre confirmé (en apprentissage),
- Bac pro construction des carrosseries,
- Bac pro réparation des carrosseries,
- BTS CRC - conception et réalisation de carrosseries.

Des brevets de maîtrise (BM) dans le domaine de la carrosserie automobile sont également délivrés par les chambres de métiers ou des organismes professionnels (ANFA, GNFA, GARAC).

Évolutions

Un salarié compétent et pourvu du sens des responsabilités peut devenir chef d'atelier.

Il peut aussi créer une entreprise artisanale et s'installer à son compte comme garagiste spécialisé ou réparateur.

Le carrossier peut également exercer en usine de construction automobile

Le bac pro est le diplôme qui permet la meilleure évolution professionnelle.

Le BTS conduit à un emploi de technicien supérieur dans une unité de construction automobile.

Salaires

Le salaire de débutant carrossier correspond au Smic (1 467 € brut mensuel). Toutefois des variations existent d’un garage à l’autre et même d’une région à l’autre.

Les salaires sont plus élevés en Ile-de-France. A savoir : les revenus du carrossier sont aussi fonction des taux de remboursements consentis par les assurances ou les mutuelles.

Secteurs associés

Synonymes

  • garagiste
  • Garagiste
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

CFI (Centre des formations industrielles)

Association nationale pour la formation automobile - ANFA
www.gnfa-auto.fr

Groupement national pour la formation automoile - GARAC
www.garac.com

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.