Carreleur / Carreleuse

Carreleur (Visuel) © El-Vin - Fotolia

Salle de bain, cuisine, façade…le carreleur habille les murs, les parois et les sols avec des carreaux de céramique mais aussi de marbre, de grès, de porcelaine. Il intervient après le maçon et le plâtrier. Il joue un rôle important dans la décoration et la finition.

Description métier

L’appellation complète du carreleur est carreleur-mosaïste. La mosaïque est un assemblage de carreaux ou morceaux de carreaux de différentes couleurs disposés les uns par rapport aux autres afin de constituer des motifs décoratifs.

Le carreleur-mosaïste arrive sur le lieu des travaux après les autres corps d’état du bâtiment. Il coordonne son travail avec le plombier chauffagiste, l’électricien et le peintre. Qu'il réalise un ouvrage neuf ou une rénovation, il met en pratique des savoir-faire complémentaires à sa fonction : il maçonne, il enduit, il ponce. Il veille à l'isolation et à l'étanchéité.

Seul ou en équipe, il travaille en intérieur dans tous types de locaux : maisons individuelles, immeubles collectifs, hôpitaux, laboratoires industriels ou piscines et en extérieur sur les façades, les dallages de jardins, les passages publics ou les décors urbains.

Il façonne et pose une grande diversité de matériaux : les grès émaillés ou cérames, les faïences, l’ardoise, les marbres, la terre cuite, les pâtes de verre, la lave émaillée.

Par sa bonne connaissance des produits disponibles sur le marché, le carreleur mosaïste accompagne le client dans des choix qui l'engagent pour de nombreuses années.

Les contraintes réglementaires, notamment acoustiques, l’amènent à concevoir et proposer des types de solutions adaptées à chaque situation.

Les qualités indispensables au carreleur : rigueur et précision, mais aussi sens du décor, goût du calcul et du dessin.

Les conditions physiques d’exercice de ce métier peuvent être délicates : position à genoux très fréquente, inhalation de poussières de toutes sortes.

Études / Formation pour devenir Carreleur / Carreleuse

Plusieurs diplômes professionnels préparent au métier :

- CAP carreleur-mosaïste (2 ans après la classe de 3e),
- Bac pro aménagement et finition du bâtiment (3 ans après la classe de 3e),
- BP carrelage-mosaïque (2 ans après le CAP et 2 ans d’expérience).

Évolutions

Avec de l’expérience le carreleur-mosaïste peut s’installer à son compte en tant qu’artisan ou entrepreneur du bâtiment.
S'il reste salarié il peut prendre des responsabilités comme chef d’équipe. Dans une grosse entreprise et avec un BTS aménagement-finition, il devient chef de travaux.

Salaires

Un ouvrier débutant gagne le Smic (1 445 € brut mensuel).
A son compte le carreleur gagne entre 2 500 et 4 000 € par mois.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Fabriquer, construire

Synonymes

  • carreleur-mosaïste
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment  - CAPEB
www.capeb.fr

Comité central coordination de l'apprentissage du BTP - CCCA
www.ccca-btp.fr

Fédération française du bâtiment
www.ffbatiment.fr

Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment
www.compagnons.org

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1