Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.3 (7 votes)

Cardiologue

Cardiologue
© fotolia

Le cardiologue est un médecin spécialisé dans les maladies du cœur ou cardio-vasculaires : insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque, embolie pulmonaire, problèmes de circulation sanguine…

Description métier

Pour assurer le dépistage d’éventuelles maladies du cœur, le cardiologue doit établir un diagnostic.

Pour cela, il interroge d’abord son patient : a-t-il des douleurs dans la poitrine, des essoufflements, des palpitations, une présence de diabète ou autre facteur de risques ?

Il ausculte ensuite le cœur et les poumons, prend le pouls, mesure la tension artérielle, et se livre à des tests et des examens : épreuve d’effort physique (pour étudier les variations et les éventuelles anomalies du rythme cardiaque), électrocardiographie (pour enregistrer l’activité électrique du cœur), mesure de la capacité respiratoire, électrocardiogramme... 

Ensuite, le cardiologue analyse les résultats de ces examens, qui lui permettront de prescrire un traitement médicamenteux, de délivrer des consignes de prévention, de conseiller un régime alimentaire adapté, ou encore des examens complémentaires dans un centre spécialisé, voire un acte chirurgical.

Comme dans beaucoup de spécialités médicales, les techniques d’investigation évoluent vite. Le cardiologue doit donc actualiser ses connaissances en permanence. Par ailleurs, ses horaires sont souvent très chargés, sans compter d’éventuelles astreintes ou gardes nocturnes notamment si le cardiologue exerce en milieu hospitalier.

Études / Formation pour devenir Cardiologue

En tant que médecin, le cardiologue a franchi toutes les étapes du cursus des études médicales : 

- Paces (1ère année commune aux études de santé) : moins de 20% des étudiants réussissent le concours,

- 2ème et 3ème année : tronc commun intégrant des cours magistraux, des TP et études dirigées, des stages. Au programme : sémiologie, physiologie, anatomie et des matières optionnelles. Sanctionnées par le DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales) de niveau licence,

- 4ème, 5ème et 6ème année (externat) : formation médicale complète (pathologies, thérapeutique et prévention) sanctionnée par le DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales) de niveau master,

- ECN (épreuves classantes nationales) : le classement à l’issue des ECN détermine la possibilité plus ou moins large de choisir sa spécialité.

La spécialité cardiologie et maladies vasculaires fait l’objet d’une formation en 4 ou 5 ans qui inclut de très nombreux stages dans les services hospitaliers et services de garde et débouche sur un DES (diplôme d’études spécialisées) qui valide des compétences très pointues en cardiologie. Après le DES (diplôme d'études spécialisées) et une soutenance de thèse devant un jury, le postulant obtient le diplôme d’État de docteur en médecine.

Évolutions

Un cardiologue peut effectuer des travaux de recherche pour des organismes universitaires, pour l’industrie pharmaceutique, dans le cadre de ses activités hospitalières ou à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Un poste d’enseignant au sein d’un CHU est également possible. Une implication dans la mise en œuvre de programmes de santé publique n’est pas à exclure, de même qu’une participation à des missions humanitaires dans le cadre d’une ONG.

Salaires

Environ 3 900 € brut par mois pour un cardiologue débutant hospitalier, et 7 000 € pour un hospitalier au dernier échelon.
Environ 8 500-9 000 € brut par mois pour un cardiologue en libéral (en cabinet ou en clinique privée) payé à l’acte.

Secteurs associés

En savoir plus

Association nationale des étudiants en médecine de France
www.anemf.org

Centre national des concours d’internat (épreuves classantes nationales)
www.cnci.univ-paris5.fr

Conseil national de l’ordre des médecins
www.conseil-national.medecin.fr

Centre d’information des professions de santé
www.cips-info.fr

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.