Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (3 votes)

Bobinier

Bobinier
© Matteo Natale - Fotolia

Transformateurs, alternateurs, moteurs électriques : rien de tout cela n’a de secret pour le bobinier de la construction électrique. Quelle que soit leur puissance, il fabrique ou répare les bobinages d'appareils électriques ou électroniques (moteurs ou transformateurs).

Description métier

En fabrication ou en réparation, le bobinier réalise à l’unité ou en série, toutes sortes de bobinages nécessaires dans les moteurs et les transformateurs électriques.

Il travaille dans les entreprises de production et de réparation de matériels électriques et dans les services entretien de certaines entreprises industrielles de construction électrique.

Sous l’autorité d’un chef d’atelier qui lui fournit plans et autres spécifications, il sélectionne le fil électrique et son pas (sa grosseur) en rapport avec le nombre de tours de fil à passer autour du noyau central. Il en règle la tension et se sert d'un tour à bobiner pour l'enroulement du fil autour du noyau.

En laboratoire, il peut être conduit à effectuer cette activité manuellement. Durant cette opération délicate, il surveille la tension du fil, et veille à recouvrir la bobine d'une ou plusieurs couches d'isolants.

Tout au long de la fabrication ou de la réparation de la bobine, il opère des contrôles électriques puis vérifie la conformité de cette dernière : inductance, continuité électrique, équilibre statique et dynamique. Il utilise pour ce faire des appareils de métrologie et de mesure électrique (multimètres). 

Selon les entreprises les activités peuvent concerner la fabrication, la réparation, le réglage, le contrôle des pièces ou l’une ou plusieurs de ces tâches.

Le travail s’effectue en atelier de fabrication ou en laboratoire pour les prototypes. Dans ce dernier cas, il peut se faire dans un environnement mis hors poussière.

Selon les situations le travail peut s’effectuer assis ou debout, nécessiter l’utilisation de vernis ou autres produits de protection ou d’entretien.

Les contraintes sont celles de nombreuses activités industrielles. Le travail s’effectue en équipe, par roulement, parfois de nuit. Le bobinier peut être conduit à se déplacer chez les utilisateurs des machines qu’il doit réparer ou entretenir.

Études / Formation pour devenir Bobinier

Cet emploi est accessible après une formation en électricité, en électronique ou en électrobobinage : 

- CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques,
- BP installations et équipements électriques,
- Bac pro métiers de l’électricité et de ses environnements connectés  (ex bac pro Eleec),
- Bac pro SEN systèmes électroniques numériques,
- BM bobinier électromécanicien.

Évolutions

Avec de l’expérience et une formation complémentaire, le bobinier peut devenir chef d’atelier ou vendeur. En effet, dans ce domaine, la promotion des véhicules électriques offre un réel développement commercial pour les bobiniers.

Salaires

Le Smic (1 467 € brut mensuel) environ. A noter que les salaires sont un peu plus élevés en région Ile-de-France.

Métier accessible

Secteurs associés

En savoir plus

Fédération nationale des professionnels indépendants de l’électricité et de l’électronique
www.fedelec.fr

Aforelec
www.aforelec.fr

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.