Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (4 votes)

Bio-informaticien

Bio-informaticien
© Javin59 / Fotolia

Le bio-informaticien fait le pont entre la biologie et l’informatique. Il conçoit et met en œuvre des programmes informatiques pour aider les biologistes à mieux comprendre le monde du vivant.

Description métier

Le bio-informaticien est un scientifique qui a acquis une double compétence : il a les connaissances scientifiques propres aux sciences du vivant, qui correspondent souvent à sa formation de départ, mais il a aussi des connaissances pointues en informatique qui lui permettent d'exploiter les résultats de ses recherches.

Le bio-informaticien doit être capable de naviguer dans les données informatiques concernant la biologie et d’en extraire l’information pertinente. Il passe régulièrement d’une méthode de travail, celle du biologiste, à une autre, celle de l’informaticien.

La recherche biotechnologique, biomédicale ou celle sur le génome humain nécessitent de recourir à des algorithmes très puissants, ainsi qu’à des techniques avancées, comme les réseaux de neurones ou l’intelligence artificielle.

Le bio-informaticien organise les données biologiques (biologie moléculaire, génomique, protéomique, séquençage d’ADN…)  pour les rendre exploitables grâce au développement et l’utilisation de puissantes bases de données.

C’est à lui de concevoir ou d’acheter les logiciels spécifiques au secteur d’activité et à l’entreprise.

Le bio-informaticien peut travailler dans les biotechnologies, en recherche et en production, dans un laboratoire de recherche public ou privé, un laboratoire d’analyses ou de contrôle, pour un groupe industriel agrochimique ou pharmaceutique.

Adaptabilité, rigueur, caractère hybride sont des qualités essentielles pour exercer ce métier.

Études / Formation pour devenir Bio-informaticien

Pour devenir bio-informaticien, une double compétence est indispensable. Les formations spécialisées s’échelonnent du DUT au diplôme d’ingénieur, en passant par la licence et le master.

Formations universitaires

  • DUT génie biologique option bioinformatique (Clermont-Ferrand)
  • Licence biologie, parcours génie bioinformatique (Poitiers)
  • Licence biologie, parcours mathématiques et informatique du vivant (Lyon 1)
  • Licence sciences du vivant, parcours biologie-informatique-bioinformatique (Paris 7)
  • Licence pro bioinformatique traitement de données génomiques (Perpignan)
  • Masters mathématique et informatique du vivant (Lyon 1), bioinformatique et biologie structurale (Strasbourg), bioinformatique et modélisation (Montpellier 2), bioinformatique et biostatistiques (Paris 11), bioinformatique, biochimie structurale et génomique (Aix-Marseille 1)…

Écoles d’ingénieurs

Certaines écoles d’ingénieurs proposent des spécialités en dernière année : Insa Lyon, EBI Cergy.

Le Cnam Paris présente un cursus complet.

Universitaires et ingénieurs peuvent poursuivre leurs études en préparant un doctorat (bac + 8) ou un mastère spécialisé (MS), payant.

Évolutions

Le marché de la bio-informatique est en plein essor, et la rapidité du développement de la génomique et de la biogénétique est comparable à celui d’Internet. Pour répondre à ces enjeux, des nombreux bio-informaticiens seront nécessaires dans les années à venir.

Avec de l'expérience, des publications et de la notoriété, un bio-informaticien peut devenir directeur de laboratoire de recherche.

Salaires

Entre 1 600 € et 2 400 € net par mois + primes pour un bio-informaticien débutan, selon qu'il travaille dans le public ou dans le privé.

  • Métier qui recrute : Oui

Diplômes associés

  1. DUT GB - Génie biologique

En savoir plus

Ministère de l’Enseignement supérieur et de Recherche
www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Société française de bioinformatique
www.sfbi.fr

Génoscope (Centre national de séquançage)
www.genoscope.cns.fr

Autres métiers dans les mêmes centres d'intérêts

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.