Archiviste

Archiviste (Visuel) © Rick Carlson - Fotolia

L’archiviste est chargé de collecter, étudier, classer, restaurer des archives et de les communiquer au public et aux chercheurs. Ces archives proviennent des administrations, des entreprises, des associations ou parfois même de particuliers.

Description métier

L'archiviste s'occupe de tous documents anciens ou d'aujour'hui : du manuscrit médiéval (chartes et autres documents anciens) à l’enregistrement sur support électronique d’une émission de télévision, en passant par l’acte notarié attestant l’achat d’une propriété.

Il s’agit dans tous les cas de documents originaux (documents écrits, photos, disques, films…), destinés pour une raison ou pour une autre à être conservés.

Les supports utilisés aujourd’hui (répertoires numériques, bases de données informatisées...) permettent de gagner à la fois beaucoup de temps et d’espace.

Si, en tant qu’archiviste, on a pour objectif premier de classer et conserver les documents, un autre aspect très important du métier porte sur la communication. Que l'on travaille dans un musée, une municipalité ou une entreprise, on doit veiller à transmettre les archives à un public de plus en plus demandeur.

Le métier s’exerce principalement dans la fonction publique, notamment territoriale (archives nationales, régionales, départementales, municipales…) avec un accès sur concours de catégorie A.

Par ailleurs et de plus en plus, de grandes entreprises, soucieuses de conserver leur « mémoire », se sont dotées d’un services d’archives. Une activité qui ancre l’archiviste au cœur de la gestion de l’information.

Études / Formation pour devenir Archiviste

Les formations s'échelonnent de bac+2 à bac+5 :

- DUT information-communication, option métiers du livre et du patrimoine permet de postuler un emploi d’archiviste ou de passer un concours de la fonction publique.

- au niveau encadrement les études sont très sélectives et conduisent à un niveau bac + 5. Plusieurs possibilités :
- Ecole nationale des Chartes : accès sur concours après 2 années de classe préparatoire (khâgne et hypokhâgne) ou dans une classe préparatoire spéciale à l'école des Chartes.
- Institut national du patrimoine (INP) : accès sur concours pour les titulaires d’une licence ou d’un master.

- études universitaires jusqu’au niveau bac + 5. Plusieurs masters sont spécialisés dans le domaine du traitement scientifique des archives :
Mulhouse, Lille 3, Lyon 2, Angers, Toulouse 2, Marne-la-Vallée, Aix-Marseille 1 et 3, Amiens, Dijon, Caen, Paris 12.

-L’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) prépare également aux métiers des archives.

Évolutions

Après quelques années d’expérience professionnelle, l’archiviste peut devenir responsable d’un service d’archives. C’est lui qui définit et met en place la politique d’archivage de l’établissement.
Il peut évoluer également vers des fonctions proches, telles que bibliothécaire ou conservateur du patrimoine.

Salaires

Dans la fonction publique, les salaires varient de 1 350 € en début de carrière à 2 400 € en fin de carrière.

Dans le privé, les salaires sont plus élevés et varient en fonction de la taille de l’entreprise et des responsabilités exercées.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Ecrire, donner envie de lire
  • Suivre des consignes précises

En savoir plus

Direction des archives de France
www.archivesdefrance.culture.gouv.fr

Association des archivistes français
www.archivistes.org

Centre national de la fonction publique territoriale
www.cnfpt.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

server2