Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (75 votes)

Architecte d'intérieur

Architecte d'intérieur
© Nadejda Degtyareva - fotolia

Aménagement d’appartements, de maisons, de bureaux, de boutiques, de musées : l'architecte d'intérieur imagine et structure des espaces publics ou privés en jouant avec les volumes, la lumière et les matériaux.

Description métier

L'architecte d'intérieur conçoit et réalise l'aménagement d'espaces intérieurs (cloisons, mobilier, éclairage, sens de la circulation dans les bâtiments...)

Il repense les intérieurs des bureaux, magasins, stands commerciaux ou musées, des appartements ou maisons. Il jongle avec les formes, les couleurs, les lignes, les volumes et les matières pour intégrer harmonieusement des équipements spécialisés et articuler les espaces selon la meilleure disposition possible.

Au préalable, il s'informe des besoins et des attentes du client (particulier ou entreprise), des moyens financiers dont il dispose pour le projet. 

Il élabore ensuite son projet sous forme d’esquisse, de plans 3D en fonction des contraintes budgétaires, techniques et souvent réglementaires.

Une fois le projet accepté par le client, il devient chef de projet. Il sélectionne les entreprises chargées de la réalisation matérielle du projet. Il planifie et coordonne les travaux confiés aux différents professionnels (peintre, ébéniste, marbrier, staffeur…). Une fois les travaux terminés, il receptionne le chantier et fait les éventuelles réserves s'il y a lieu. 

L'architecte d'intérieur doit avoir de réelles qualités d'écoute et d'analyse. Sensible et créatif, il doit aussi maîtriser les questions techniques et avoir une bonne connaissances des matériaux et du bâtiment.

L'architecte d'intérieur exerce son activité en profession libérale, en société ou en tant que salarié. En libéral, il passe des contrats avec les artisans qui exécutent ensuite ses créations. Il peut être salarié d'organismes exerçant pour le compte de l'Etat ou des collectivités locales.

Études / Formation pour devenir Architecte d'intérieur

Les techniciens assistants concepteurs ont généralement un  niveau bac +2 ou bac +3 : 

- BTS design d'espace,
- BTS étude et réalisation d'agencement, 
- DMA (diplôme des métiers d'art) arts de l'habitat option décors et mobiliers, 
- DMA décor architectural option décor du mur, 
- DNAT (diplôme des métiers d'art) design d'espace. 

Un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5 permet d'accéder au métier d'architecte d'intérieur. Contrairement aux architectes, il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme reconnu pour exercer en tant qu’architecte d’intérieur. Néanmoins, le CFAI (Conseil français des architectes d’intérieur) veille à l’intégrité de la profession en délivrant un certificat de capacité aux diplômés de certaines écoles (il reconnaît 15 diplômes d'écoles). Parmi elles : l'Ensad, Ecole Boulle, Ecole Camondo, Esag, ensaama...

Évolutions

L'architecte d'intérieur peut se diriger vers la scénographie ou se spécialiser dans un type de bâtiments ou d’aménagements précis.

Salaires

Un architecte d’intérieur à Paris gagne en moyenne environ 2 700 € par mois.

Les honoraires d’un architecte d'intérieur indépendant sont, soit calculés au pourcentage de la dépense totale engagée par le client, soit établis par unités de vacation (heure, demi-journée, journée...), soit déterminés sous forme de forfaits.

Josée Lesparre


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.