Archéologue

Archéologue (Visuel) © stockfoto - fotolia

Spécialisé dans l’étude des vestiges du passé, l’archéologue travaille sur le terrain où il dirige des fouilles mais aussi en laboratoire. Il est employé par les services du patrimoine, les musées… L’archéologue est souvent un enseignant-chercheur.

Description métier

L’archéologue peut passer quelques mois ou même quelques années sur un site historique où il dirige des équipes de fouilles chargées de mettre à jour des statues, des bijoux, des pièces de monnaie ou des parties de bâtiment.

Mais avant de commencer l’exploration d’un site, il doit évaluer son intérêt d'un point de vue archéologique à partir des repérages et des sondages et mettre au point une méthodologie d'intervention. Il se documente sur le type du terrain et consulte les sources d'information pour remettre les objets dans leur contexte historique et spatial.

Une fois, sur le chantier, c’est lui qui dirige les fouilles. Il constitue une équipe et assure les relations entre les différents spécialistes intervenant sur les chantiers : géologue, zoologue, anthropologue…

Il organise le chantier : gère le budget, assure les conditions matérielles pour le séjour et le suivi des opérations. Il collecte les informations sur le terrain (sélectionne et trie les objets à la main), vérifie les hypothèses et exploite les résultats.

La mise à jour méticuleuse et rigoureuse de vestiges n’est qu’un aspect de son activité. L’archéologue doit ensuite analyser les résultats de la fouille : décrire, classer et analyser les objets trouvés. Il doit ensuite faire part de ses travaux dans des rapports ou des publications.

L’archéologue intervient souvent sur de petits chantiers, pour des durées limitées, dans le cadre de projets de parking, de construction d’autoroute, de tracé de TGV, de constructions immobilières.

Les fouilles préventives visent alors à récolter les éventuels objets archéologiques qui pourraient s’y trouver pour prévenir leur destruction. Dans ce cas les déplacements se limitent au territoire national.

Les contraintes de temps sont lourdes. Les archéologues doivent agir vite pour ne pas retarder les travaux d'aménagement. Les fouilles préventives constituent environ 85 % de l’activité archéologique de terrain.

Il y a environ 3 000 archéologues en France. Ils travaillent pour le Cnrs, l'université,  le ministère de la Culture, les collectivités territoriales, l'Inrap.

Études / Formation pour devenir Archéologue

Pour devenir archéologue, il faut d'abord obtenir un master de recherche (bac+5), puis passer un doctorat en archéologie (bac + 8 à l’université).

Quelques exemples :
-    licence : histoire, histoire de l’art, sciences humaines,
-    masters professionnels : archéologie Paris 1, archéologie et patrimoine Lyon 3, histoire de l’art et archéologie Nancy 1, métiers de l’archéologie Nantes, archéosciences et géo-environnement Dijon, archéologie préventive Montpellier,
-    masters de recherche : archéologie de la méditerranée  Aix-Marseille 1, archéologie des périodes historiques Rennes 2,  préhistoire Bordeaux 1, archéologie, parcours textes terrain vêtement Paris 4, histoire et archéologie Clermont-Ferrand 2…

Pour s’informer sur les universités : www.orientation-pour-tous.fr

A noter : les diplômes de l’Ecole du Louvre (3 cycles + une préparation au concours de conservateur du patrimoine spécialité archéologie) www.ecoledulouvre.fr

Accès au poste de conservateur du patrimoine (fonction publique d'Etat) et conservateur territorial du patrimoine (fonction publique territoriale) sur concours à bac + 3/4 minimum. Le concours d'Etat est organisé par l'INP (www.inp.fr), le concours territorial par le cnfpt (www.cnfpt.fr).

Les études seules ne sont pas suffisantes. Il est indispensable d'acquérir une bonne pratique en participant à des chantiers, à des travaux sur collections dans des musées, en adhérant à des associations, en fréquentant les réunions et les colloques consacrés à l'archéologie.

A savoir : les jeunes qui souhaitent devenir archéologue ont tout intérêt à participer bénévolement à des chantiers de fouilles. contacter l'association Union Rempart.

Évolutions

L'archéologue se spécialise dans une période (préhistoire, égyptologie), des techniques (archéologie funéraire, aérienne), sur théories ((archéologie évolutionniste, sociaze, cognitive).

Salaires

A ses débuts, un jeune archéologue gagne environ 1 500 € net par mois. Plus indemnités.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 4 ans ou plus

Centres d'intérêts

  • Expérimenter, faire de la recherche

En savoir plus

Ministère de la Culture et de la Communicatin
www.culture.gouv.fr

INRAP-Institut national des recherches archéologiques préventives
www.inrap.fr

CNRS-Centre national de la recherche scientifique
www.cnrs.fr

Patrick Neyroud


Les derniers messages du Forum

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

serveur1