Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (10 votes)

Animatrice / Animateur socioculturel

Animatrice / Animateur socioculturel
© Forster Forest / Fotolia

L’animateur socioculturel est présent auprès des jeunes et des seniors. Foyer, centre de loisirs, maison de quartier, maison de retraite, MJC… L’animateur favorise les échanges et facilite l’expression, la créativité et la socialisation des individus.

Description métier

Les missions de l'animateur socioculturel sont multiples. Selon son niveau de qualification, il organise des activités culturelles ou des rencontres entre les habitants d'un quartier, il conçoit et monte des projets, en négocie le financement avec la région, le département ou la commune; 

L'animateur socioculturel peut aussi informer sur les mesures sociales telles que le RSA (revenu de solidarité active), participer à l'alphabétisation, conseiller les personnes en difficulté, les diriger vers d'autres travailleurs sociaux… Dans certaines situations conflictuelles, il joue parfois un rôle de négociateur entre groupes ou individus.

L'animateur socioculturel peut exercer dans des centres culturels, des centres sociaux, des foyers de jeunes, des MJC (maisons des jeunes et de la culture), des foyers de travailleurs, des maisons familiales, des villages de vacances, des clubs du troisième âge…

La fonction publique représente un employeur important des animateurs socioculturels : un animateur sur deux est employé par les collectivités locales, qui recrutent ces professionnels à tous les niveaux de qualification.

Études / Formation pour devenir Animatrice / Animateur socioculturel

Différents diplômes conduisent au métier d'animateur socioculturel. 

Diplômes de la Jeunesse et des Sports :

Le Bapaat (brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien) est le premier niveau de qualification pour l’animation. Il propose 3 options :
- loisirs du jeune et de l'enfant ;
- loisirs tous publics dans les sites et structures d'accueil collectif
- loisirs de pleine nature.

Le BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport) animation culturelle. Il se prépare en alternance sur le terrain et dans un centre de formation.

Le DEJEPS (diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et du Sport, niveau bac + 2) et le DESJEPS (diplôme d'État supérieur, niveau bac + 3) permettent de diriger une structure. 

Diplômes du ministère de l'Enseignement supérieur :

Le DUT carrières sociales option animation socioculturelle (AS) ou gestion urbaine (GU) se prépare en 2 ans dans un IUT (institut universitaire de technologie). Pour y accéder, il faut être titulaire du baccalauréat.

Deust (bac + 2) animation et gestion des activités sportives et culturelles - AGAPSC. Il es préparé dans une poignée d'université. 

Licence pro  (bac + 3). Dans le secteur de l'animation, il existe une quinzaine de licences pro centrées autour de l'intervention sociale ou culturelle, la politique de la ville, l'économie solidaire, le développement local :  Animation à  Toulouse Jean-Jaurès ; Animation professionnelle : coordination et développement de projet pour l'action sociale, culturelle et socioculturelle à Paris 13 ; Animation sociale et socioculturelle à Besançon ; Coordination de projet d'animation et de développement social et socioculturel à Rennes 1 ; Coordination de projets de développement social et culturel en milieu urbain à Bordeaux Montaigne ; Développement social et socioculturel local à Paris 5 ; Métiers de l'animation sociale, socio-éducative et socioculturelle à Montpellier Paul-Valéry ; Métiers du jeu et du jouet à  Angers ;  Techniques d'intervention et d'animation auprès de publics vulnérables à Tours ;  Valorisation, animation et médiation des territoires ruraux (VAMTR) à Bordeaux Montaigne ; animation sociale, éducative, culturelle et des loisirs à Cholet... 

Master pro (bac + 5) : animation et éducation populaire à Paris Créteil, loisirs, jeu éducation à Paris 13

Pour s'informer sur les universités : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Évolutions

Un animateur de la fonction publique territoriale (FPT) occupe le poste d'adjoint territorial d'animation et progresse de grade en grade dans la grille indiciaire. Après 5 ans d'ancienneté, il peut préparer le DEIS (diplôme d'État en ingénierie sociale).

Un animateur associatif prend en général des responsabilités et peut évoluer vers des fonctions d'encadrement ou de direction de projet. Sous certaines conditions, il peut se présenter aux concours de recrutement du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Salaires

Environ 1 500 € brut par mois pour un animateur débutant dans une structure associative.

Selon les conventions collectives des collectivités territoriales : de 1 500 € à 2 600 € brut par mois selon l'ancienneté dans la profession.

Dans la fonction publique : entre 1 400 € et 2 200 € brut par mois + primes.

L'animateur socioculturel touche aussi des primes et des indemnités diverses.

  • Métier qui recrute : Oui

Diplômes associés

  1. DUT CS - Carrières sociales

En savoir plus

Ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative
www.jeunes.gouv.fr

Ministère des Sports
www.sports.gouv.fr

Site d'emploi dans l'animation
www.animjobs.com
 
Association Planet’Anim
www.planetanim.com

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.