Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.6 (5 votes)

Administrateur de biens

Administrateur de biens
© ryasick - Fotolia

L’administrateur de biens est le mandataire d’un propriétaire ou d’un syndicat de copropriétaires, pour gérer un ou plusieurs biens immobiliers.

Description métier

L’administrateur de biens gère des biens immobiliers locatifs (habitation, locaux commerciaux…) pour le compte de particuliers, de compagnies d’assurances, de sociétés foncières. Il assure aussi la gestion des syndicats de copropriétaires.

Pour ce faire, il exécute un mandat de gestion dont la durée est limitée à un an, renouvelable par entente tacite.

Son action et ses responsabilités sont importantes. Il surveille l’état général des immeubles, fait exécuter et contrôle les travaux nécessaires. A ce titre, il négocie les interventions des différents corps de métiers et assiste à des réunions de chantier.

Une fois par an, il convoque en assemblée générale les copropriétaires pour présenter un bilan de sa gestion. C’est lui qui détermine les charges à payer par la copropriété pour entretenir le ou les immeubles.

Spécialiste du droit immobilier, il conseille les propriétaires quant à la gestion de leur bien, leurs droits et devoirs. Il s’occupe aussi du règlement amiable des litiges et en cas de difficulté, il peut engager des poursuites judiciaires.

Plus de la moitié des administrateurs de biens sont également agents immobiliers. Ils gèrent les locations pour le compte des propriétaires et procèdent à la recherche de locataires. Dans le cadre de ces fonctions, ils établissent un état des lieux et rédigent un contrat de location que les deux parties (locataire et propriétaire) pourront signer. Ils encaissent les loyers, calculent les charges, envoient l’argent aux propriétaires.

La profession d’administrateur de biens est réglementée. Pour s'installer à son compte, il doit posséder une carte professionnelle « Gestion immobilière » délivrée par la préfecture du département. Cette carte est délivrée aux titulaires d'un bac +3 dans une spécialité, juridique, économique ou commerciale ou aux titulaires d'un BTS dans une spécialité immobilière. Elle doit être renouvelée chaque année.

La complexité des problèmes à résoudre exige des connaissances juridiques, financières, fiscales et techniques. La taille des cabinets dans lesquels travaillent les administrateurs de biens varie de quelques personnes à plus de 500.

Études / Formation pour devenir Administrateur de biens

On accède à la profession avec une formation supérieure en droit ou en comptabilité, en conjuguant diplôme et expérience professionnelle. Les formations spécialisées dans l'immobilier sont particulièrement appréciées :

Bac + 2
- capacité en droit et un an de pratique ou BP (brevet professionnel, 2 ans d'études niveau bac) des professions immobilières et deux ans de pratique,

- BTS professions immobilières,
- BTS NRC - négociation et relation client,
- BTS comptabilité et gestion, 
- DUT CJ - carrières juridiques,
- DUT GEA - gestion des entreprises et des administrations option gestion comptable et financière, 

Bac + 3 
- bachelor : métiers de l'immobilier (3I à Paris), business development (ESC Pau),
- licences professionnelles : gestion et administration de biens Brest ; gestion et développement de patrimoine immobilier (Bordeaux, Evry), métiers du droit de l'immobilier (Limoges, Toulon), métiers de l'immobilier (Clermont-Ferrand, Colmar), métiers de gestion et d'administration dans l'immobilier (Toulouse), gestion et administration de biens (Lyon en alternance et à distance), gestionnaire de l'habitat locatif et de l'habitat social (Dijon), Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier administration de biens (Nanterre La Défense)
- certificat d'administrateur de biens immobiliers (EFAB),
- certificat de gestionnaire de biens immobiliers (EFAB),
- certificat de gestionnaire d'affaires immobilières d'entreprises (ESPI)
- titre professionnel de gestionnaire immobilier (ICH/Cnam)

Bac + 4
- diplôme de l'ICH/Cnam

Bac + 5
- masters professionnels : maintenance et exploitation des patrimoines immobiliers/Mepi (Angers) ; management de l’immobilier (Paris Dauphine), droit immobilier, urbanisme et construction (Toulouse)
- masters de l'ESI : immobilier privé et public, droit de l'mmobilier - droit des biens et promotion immobilière. 

Bac + 6
-
MS (mastère spécialisé) : gestion patrimoniale et immobilière (IMPI), maîtrise d'ouvrage et gestion immobilière. 

Pour s’informer sur les universités : www.orientation-pour-tous.fr rubrique s’orienter/rechercher un lieu/SCUIOP.

Il existe également des écoles privées délivrant des diplômes professionnels très spécialisés : Ecole française des administrateurs de biens Efab,  Ecole supérieure de l’immobilier  Esi, Ecole supérieure des professions immobilières Espi, Institut du management des services immobiliers Imsi.

Le Cnam via son institut ICH (immobilier construction habitat) propose également un diplôme et des titres professionnels ouverts aux bacheliers ou aux personnes ayant une expérience professionnelle de 3 ans minimum. 

Évolutions

Le développement de cabinets importants offre de réelles possibilités de carrière. Il est possible de créer sa propre agence ou de devenir responsable d’une équipe de gérants.

Salaires

L’administrateur de biens touche des honoraires négociables calculés en pourcentage sur les sommes encaissées. Le chiffre d’affaires des agences dépend évidemment du nombre d’appartements gérés. Un cadre débutant perçoit entre 2 500 et 2 900 € brut par mois.

Josée Lesparre


Les derniers messages du Forum
Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.