Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (1 vote)

Admission post-bac : les nouveautés 2017

Admission post-bac : les nouveautés 2017

Cette année, la procédure d’admission post-bac (APB) comporte quelques nouveautés que vous devez connaître. Voici quelques précisions sur ces changements.

L’année dernière 86,4% des élèves de terminale ayant confirmé au moins une candidature sur APB ont eu une proposition dès la 1re phase d’admission et près d’un élève sur deux a eu son premier vœu accordé. Des résultats positifs qui devraient se poursuivre en 2017 puisque la plateforme APB annonce des évolutions visant à permettre à davantage de lycéens d’obtenir une formation à l’issue de la procédure.

Douze candidatures en classes prépa et MANAA

Vous avez jusqu’au 20 mars 2017 pour formuler vos vœux en choisissant parmi les 12 000 formations répertoriées sur le site APB. Cette année, il est possible de formuler jusqu’à 24 candidatures dont douze maximum par grande famille de formation.

Contrairement aux autres années, il n’y aura plus de restriction spécifique pour les candidatures en classes prépa et mise à niveau en arts appliqués (Manaa). Les candidats pourront faire jusqu’à douze candidatures en classe prépa y compris dans la même voie (contre six l’année dernière) et 12 candidatures en Manaa (au lieu de 3 l’année précédente).

Candidatures groupées : possibilité d’interclasser des vœux

Pour augmenter vos chances d’admission, vous devez, depuis l’année dernière, faire des « vœux groupés » dans les filières en tension (droit, Paces, psychologie et Staps).

Cette année, vous avez la possibilité d’intercaler entre deux établissements proposant la même licence, des vœux vers d’autres filières. Objectif ?  « Faire la différence entre un candidat qui veut par exemple, faire du droit dans un établissement bien particulier et celui dont c’est un vœu plus large » explique le ministère.

3e phase d’admission : le « Oui mais » désormais possible

Du 8 juin au 14 juillet 2017, trois phases d’admission se succèderont.

Lors des deux premières phases d’amission, vous avez le choix entre 4 réponses : « Oui définitif » (lorsque vous acceptez la formation), « Oui mais » (lorsque vous acceptez la proposition mais espérez avoir une formation mieux placée dans votre liste de vœux), « Non mais » (lorsque vous refusez la proposition mais maintenez vos demandes pour les vœux mieux placés) et « Démission ».

Jusqu’à l’année dernière il n’était pas possible de répondre « Oui mais » à la 3e phase d’admission. Ce n’est plus le cas, vous avez désormais la possibilité d’aller en procédure complémentaire tout en conservant la proposition d’admission qui vous a été faite.

Quinze jours de plus pour la procédure complémentaire

La procédure complémentaire met en relation les établissements qui ont encore des places et les candidats sans proposition d’admission ou qui souhaitent obtenir une autre proposition sans perdre le bénéfice de celle obtenue en procédure normale.

Cette année le dernier délai pour la procédure complémentaire est fixé au 25 septembre, soit 15 jours plus tard que l’année dernière.

L’apprentissage, traité de façon spécifique

Enfin, les candidatures pour les formations en apprentissage sont désormais traitées dans une liste à part, distincte des autres formations sous statut scolaire. La saisie des vœux s’effectuera du 20 janvier au 25 septembre.

Vous n’aurez pas à classer vos vœux par ordre de préférence. Dès lors que vous signez un contrat d’apprentissage avec une entreprise pour une formation qui peut vous accueillir, une proposition d’admission vous sera faite automatiquement sur APB.

Marine Ilario - Valérie François

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

Posez vos questions aux conseillers du CIDJ

Posez vos questions, échangez vos avis, donnez vos tuyaux sur les thèmes :

Orientation & études, Stages - Jobs - Alternance, Formation continue, Aide aux projets, Partir à l’étranger,Venir en France