Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 3.5 (2 votes)

Travailler avec les enfants : des métiers privilégiés

Travailler avec les enfants : des métiers privilégiés

En pleine évolution, les métiers de la petite enfance recrutent massivement du personnel qualifié. Bonne nouvelle, les postes sont diversifiés et accessibles à tous les profils

Un secteur en pleine croissance 

La France compte 4,8 millions d’enfants de moins de 6 ans et 2,3 millions de moins de 3 ans. Les besoins de professionnels de la petite enfance sont tels que plusieurs campagnes de recrutement ont été lancées par l’Etat, la plupart des postes proposés relevant de la fonction publique territoriale ou hospitalière.

Les professionnels de la petite enfance travaillent dans différents univers : 

 

  • les structures d’accueil collectif : crèches, micro-crèches (10 enfants maximum), haltes-garderies, jardins d’éveil, crèches d’entreprise, 
  • le domicile des assistantes maternelles ou des parents,
  • les écoles maternelles. 

 

On peut y ajouter les structures hospitalières (maternités, services de pédiatrie, services de protection maternelle et infantile…) et médico-sociales (accueillant des enfants handicapés ou souffrant de troubles psychiques).

Sous l’effet conjugué des départs à la retraite, du taux de natalité élevé et de la création de dizaines de milliers de places d’accueil supplémentaires pour répondre à la demande des familles, de nombreuses offres d’emploi sont à saisir à condition d’avoir suivi une formation spécifique.

Quels métiers dans la petite enfance ?

Dans les établissements collectifs d’accueil du jeune enfant (EAJE) que sont les crèches, jardins d’enfant ou haltes-garderies, ce sont des équipes interdisciplinaires qui travaillent, composées de puéricultrices et d’auxiliaire puéricultrices, d’éducateurs de jeunes enfants et d’auxiliaires de crèche. 

Les puéricultrices sont des infirmières diplômées qui se sont spécialisées dans le développement de l’enfant. Assistées par les auxiliaires puéricultrices, elles peuvent travailler auprès d’un médecin dans le secteur hospitalier, en maternité ou dans un centre de Protection Maternelle et Infantile. Leur rôle consiste également à conseiller les parents.

À l’école maternelle, ce sont les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) qui veillent au bien-être et à l’éveil d’enfants de 2 à 6 ans, et assistent ainsi les professeurs des écoles. 

Enfin, les assistantes maternelles accueillent de jeunes enfants à leur domicile, chez leurs parents ou dans une Maison d’Assistante(s) Maternelles (MAM), lieu d’accueil partagé par 4 confrères. 

Les ATSEM et les assistantes maternelles sont des salariées de la fonction publique, tandis que les métiers de l’accueil collectif peuvent aussi bien dépendre de la fonction publique que du privé selon la nature de leur employeur.

Les missions des professionnels de la petite enfance

En tant que professionnel(le) de la petite enfance, vous allez contribuer à l’éveil de jeunes enfants de 0 à 6 ans au cours de stades importants de leur développement physique, psychologique et affectif. Un moment crucial de leur épanouissement que vous allez avoir le privilège de suivre au jour le jour !

Vous intervenez au moment où les enfants découvrent le monde, commencent à s’exprimer et font l’apprentissage de la sociabilité. Votre rôle : assurer leur bien-être, les accompagner au quotidien (repas, habillage, toilette, sieste) et animer des jeux pédagogiques pour favoriser leur apprentissage. Vous participez également à l’entretien courant de la structure d’accueil (hygiène, sécurité).

Pour exercer ces métiers, une affinité avec les enfants est bien sûr indispensable, de même que la patience, l’empathie, le sens des responsabilités, une bonne résistance au stress et la créativité indispensable pour inventer des jeux d’éveil. 

Un bon relationnel est également requis pour gérer les relations avec les parents, les services de la petite enfance et l’équipe interdisciplinaire avec laquelle vous travaillez.

Un diplôme clé : le CAP Petite Enfance 

Pour travailler avec les nourrissons et les tout-petits, le CAP Petite Enfance est le diplôme qui donne accès à plusieurs métiers ou à des concours permettant d’évoluer dans votre parcours professionnel. Accessible dès le niveau 3ème, il peut se préparer dans une école en présentiel ou avec la formation à distance comme celle que dispense le Cours Minerve

Dans ce cas, même programme, même suivi pédagogique, la seule différence est que vous vous présentez à l’examen en candidat libre. À noter : pour valider votre examen, vous devez effectuer une période de 12 semaines de stages pratiques dans une structure d’accueil de la petite enfance.

Une fois titulaire du CAP Petite Enfance, vous pouvez entrer dans la vie active en devenant Auxiliaire de crèche, Aide Auxiliaire de puériculture, Aide Éducateur de jeunes enfants ou encore Animateur Petite Enfance. 

Ce CAP Petite Enfance vous permet aussi d’accéder à d’autres métiers :

 

  • Assistante maternelle : vous êtes dispensé(e) de la formation obligatoire de 120 H qui suit l’obtention de l’agrément du Conseil général. 
  • Auxiliaire de puériculture : vous êtes dispensé(e) des épreuves d’admissibilité (culture générale, biologie et mathématiques) de l’examen. 
  • Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) : vous avez accès au concours externe de la fonction publique.
  • Éducateur de jeunes enfants (EJE) : vous avez accès au concours dès que vous cumulez 3 ans d’expérience professionnelle.

 

Pour en savoir plus, visitez le site du Cours Minerve ici >>

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.