Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Rentrée : le coût de la vie étudiante varie selon les villes

Rentrée : le coût de la vie étudiante varie selon les villes
© Scott Griessel / Fotolia

Selon deux études publiées le 16 août par le syndicat étudiant UNEF et la FAGE (fédération des associations générales étudiantes) le coût de la vie étudiante augmente cette année encore. En cause notamment la hausse du prix des loyers et des transports. 

Envrion 655 euros à Limoges contre 1 156 euros à Paris

Selon la FAGE, le coût de la rentrée s'élève aujourd'hui à plus de 2 350 € pour un étudiant qui entre à l'université et qui part du domicile familial.

 De son côté, le syndicat étudiant calcule le coût moyen des villes étudiantes en fonction du prix des logements, des transports en commun et des dépenses courantes. Même constat : étudier coûte cher, avec toutefois des disparités selon les villes étudiantes.

En tête du classement de l'UNEF, on trouve sans surprise Paris où les dépenses reviennent en moyenne à 1 156 € par mois, suivi de deux autres villes d’Ile-de-France : Créteil (1035 €) et Nanterre (1024 €). Nice (906 €) et Lyon (856 €) sont considérées comme les deux villes étudiantes les plus chères de province devant Bordeaux (831 € ) et Marseille (815 €).  A contrario, les villes étudiantes les moins chères sont Brest (661 €), Poitiers (658 €) et enfin Limoges (655 €) qui arrive en 34e position.

Pas étonnant que pour financer ces dépenses la moitié des étudiants occupent un emploi durant l’année universitaire, dont 30% à temps plein. Toujours selon l'UNEF, environ 12% des étudiants ont même recours à un prêt d’un montant moyen de 10 000 euros. 

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

Posez vos questions à nos conseillers