Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (1 vote)

Les jeunes, plus engagés depuis les attentats

Les jeunes, plus engagés depuis les attentats
© Fotolia

Selon une étude du Crédoc (le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), publiée mardi 18 octobre, l’engagement chez les jeunes s’est renforcé après les attentats qui ont touché Paris le 13 novembre 2015. Cette étude a été menée auprès de 4 000 jeunes âgés de 18 à 30 ans.

Ces événements tragiques ont renforcé l’envie de s’engager chez 20% d’entre eux. Qu’il s’agisse d’engagement politique, de participation à des projets collectifs, de bénévolat ou encore de mission de volontariat en France ou à l’étranger, l’engagement ponctuel des jeunes a augmenté de 9 points en un an, passant de 26% en 2015 à 35% en 2016. Plus d’un jeune sur cinq déclare s’engager de manière régulière.

Le sport, la culture, la santé ou encore l’environnement sont les principaux domaines pour lesquels les jeunes s’engagent.

Un engagement différent selon les profils

L’étude du Crédoc fait ressortir des disparités entre les jeunes. Les plus favorisés ont tendance à s’engager davantage. Les jeunes qui s’engagent le plus sont les étudiants vivant chez leurs parents (17%), les diplômés du supérieur (16%) ou encore les jeunes en emploi (15%).

Les jeunes en retrait de toute activité professionnelle sont les plus éloignés de la vie associative. Les hommes sont plus nombreux à s’engager puisqu’ils sont 17% à faire partie d’une association, contre 11% de femmes.

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.