Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Le terrorisme : premier sujet d’inquiétude chez les jeunes

Le terrorisme : premier sujet d’inquiétude chez les jeunes
© Clara Cousin

Un an après les attentats qui ont touché Paris, les jeunes se sentent toujours vulnérables et s’inquiètent des risques liés au terrorisme. Plus de la moitié des jeunes âgés de 18 à 24 ans ont nommé le terrorisme comme étant leur sujet d’inquiétude n°1 dans une étude de l’institut Elabe le 3 novembre. Un sentiment partagé par une grande part de la population française puisque l’étude révèle que 46% font aussi du terrorisme leur préoccupation première.

D’après Yves-Marie Cann, directeur des études politiques de l’institut Elabe, interviewé sur le site des Echos Start, « traditionnellement, les jeunes ne sont pas les plus concernés par les questions de sécurité, mais depuis les attentats de novembre 2015, un nouveau sentiment est venu bousculer les mesures d’opinion, sans exclure toutefois la préoccupation forte autour du chômage ».

Le chômage toujours dans le top 3

Chez les moins de 25 ans, 47% citent le chômage comme étant leur deuxième sujet d’inquiétude. Les difficultés d’insertion sur le marché du travail qu’ils vivent à la sortie de leurs études peut expliquer cette inquiétude. Elle est moins prononcée chez les jeunes actifs âgés de 25 à 34 ans qui ont décroché leur premier emploi. Le chômage passe alors en 3e position, devancé par les questions d’immigrations.

Retrouvez notre dossier comment vivre ensemble après les attentats.

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.