Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

L’armée recrute 15 000 soldats en 2016

L’armée recrute 15 000 soldats en 2016
© Thomas Goisque

Dans une nouvelle campagne, l’armée de terre annonce un nouveau mode de recrutement pour 2016, plus adapté aux jeunes et destiné à embaucher 15 000 soldats supplémentaires. L’objectif est d’accompagner individuellement le candidat dans toutes les étapes de sa candidature, via les différents outils numériques.

Qui peut postuler ?

Toutes les personnes âgées entre 17 ans et demi et 32 ans peuvent déposer leur candidature, qu’elles soient diplômées ou non. Leur niveau d’étude ne doit pas dépasser 5 ans après le bac. Pour postuler, vous pouvez vous rendre dans un centre de recrutement ou sur le site sengager.fr. Aucun profil spécifique n'est recherché : chaque candidat peut prétendre à une spécialité en fonction de ses qualités.  Au total, une centaine de métiers est proposée : cuisinier, serveur, météorologue…

Quel parcours de recrutement ?

Une fois la candidature déposée, un parcours de 4 à 5 mois divisé en 7 étapes mène à la signature du contrat, si le candidat est retenu.

1ère étape : sur le site sengager.fr, puis dans un centre de recrutement (Cirfa), il s’informe sur les emplois. Il rencontre et échange avec un conseiller sur les différentes spécialités.

2ème étape : il dépose sa candidature dans un centre de recrutement avec un conseiller dédié. C’est à ce moment qu’il ouvre son espace candidat en ligne, où il pourra suivre l’avancée de sa candidature.

3ème étape : Il passe des tests physiques, psychotechniques et médicaux dans un centre d’évaluations.

4ème étape : il ajuste son projet dans son centre de recrutement. En fonction de ses résultats aux évaluations, il peut choisir d’une à trois spécialités.

5ème étape : le plus dur est fait, il n’a plus qu’à attendre les résultats qui arriveront directement à son domicile.

6ème étape : s’il est retenu, il devient soldat et entame une formation de 12 semaines en régiment. La durée des contrats est variable (1, 2, 3, 5, 8, 10 ans…). En cas d’échec, son conseiller peut l’orienter vers d’autres possibilités dans le civil ou voir s’il peut postuler à nouveau.

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.