Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 1.8 (6 votes)

Harcèlement sexuel au travail : un concours de courts métrages du Défenseur des droits

Harcèlement sexuel au travail : un concours de courts métrages du Défenseur des droits

Vous êtes créatif.ve et vous voulez mettre vos compétences au service d'une bonne cause ? Le Défenseur des droits vous donne l'opportunité de réaliser un court métrage sur le harcèlement sexuel au travail qui sera diffusé à partir de janvier 2018 dans le cadre d'une campagne d'information.

Une enquête réalisée par le Défenseur des droits révèle qu'aujourd'hui, en France, 1 femme sur 5 déclare avoir fait l'objet d'harcèlement sexuel au travail et que près de 3 victimes sur 10 déclarent ne s'être confiées à personne.
L’objet du concours est de réaliser un court métrage qui sera diffusé à partir de janvier 2018 dans le cadre d'une campagne de lutte contre le harcèlement sexuel au travail du Défenseur des droits et qui pourra être utilisé comme outil de sensibilisation.

Trois bonnes raisons de participer

>> Utilité : mettre votre créativité au service d'une bonne cause
>> Notoriété : voir votre court métrage diffusé
>> Récompense : dotation financière de 1 000 euros pour le 1er prix et 500 euros pour les deuxième et triosième prix

Qui peut participer ?

Amateur.trice, étudiant.e, professionnel.le, le concours est ouvert à toutes les personnes motivées par la réalisation d'un court métrage sur ce sujet de société
Les courts métrages peuvent être réalisés par une personne seule ou par plusieurs participant.e.s constitué.e.s en équipe.

Calendrier du concours

Inscription en ligne jusqu'au 31 octobre 2017 sur le lien suivant : https://formulaire.defenseurdesdroits.fr/concours

Envoi des courts métrages par We Transfer avant le 1er décembre 2017 à l'adresse suivante : romain.blanchard@defenseurdesdroits.fr

Remise des prix en janvier 2018

Pour plus d'information, téléchargez et consultez la note de cadrage

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.