Notez !
Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4.2 (5 votes)

Graphisme, Web, 3D : quel métier du Digital est fait pour vous ?

Graphisme, Web, 3D : quel métier du Digital est fait pour vous ?

S’ils ont en commun de faire appel à une grande créativité, les métiers du Digital possèdent aussi de vraies spécificités qu’il est important de comprendre pour cibler ses études supérieures. Pour vous aider, voici un tour d’horizon des grands secteurs d’activité.

LE DESIGN GRAPHIQUE

Un designer graphique est spécialisé dans les produits de communication. Il travaille dans une agence de publicité, un studio de création graphique, un service de communication d’une entreprise ou en free-lance. Le designer graphique travaille sur l’identité visuelle d’une marque, d’un produit ou d’un service. Il imagine une ambiance visuelle qu’il traduit en esquisses. Il créé un logo, une charte graphique qu’il va décliner sur tous les supports de communication.

Le designer graphique maîtrise les bases du dessin traditionnel. Cette compétence s’acquiert la plupart du temps dans une préparatoire artistique qui est un passage obligé.  Mais surtout, c’est un expert des logiciels de la chaîne graphique (Photoshop, Illustrator, Indesign…)

Le BTS Design Graphique est la formation de référence de ce métier

Mais après un BTS Design graphique, l’éventail des métiers est large : graphiste multimédia, web designer, consultant de studio de création, concepteur réalisateur multimédia, maquettiste, infographiste…

Ces professionnels donnent tous forme  à des idées, des messages, ou des concepts. Tous maîtrisent la stratégie de communication par l’image et utilisent le graphisme comme support de créativité.

Mais c'est encore nos étudiants qui en parlent le mieux. Denise, étudiante à l'EMC en BTS Design Graphique 1e année nous explique : LIRE L'INTERVIEW

LE WEB DESIGN

Le webdesigner crée le design graphique d’un site Internet ou d’une application Web. Il peut être à l’origine de la création, ou au contraire s’appuyer sur une charte graphique existante qu’il doit adapter à ce support. Cette création graphique se faisant directement sur l’ordinateur, le prérequis de dessin traditionnel n’est plus nécessaire.    

Le métier de webdesigner inclut une partie « développement ». Il définit l'architecture du site et le mode de navigation. C’est une partie fondamentale de son activité, car elle va déterminer l’ergonomie du site, et la pertinence de la navigation.

Virtuose des logiciels de la chaîne graphique et de traitement de l’image, il appuie sa création sur une culture qu’il a construite au fil de ses visites d’expositions, et de ses recherches sur le web. Il doit rester dans « le mood », saisir les tendances, anticiper les mutations.

Le diplôme de niveau III Web Designer prépare spécifiquement à cette spécialité.

Le domaine d’expertise du web designer couvre un large champ d’applications professionnelles et peut s’adapter aux medias interactifs les plus divers (applications mobiles, bornes interactives, web, réalité augmentée, arts numériques). 

Ce cursus web designer ouvre aussi sur des métiers connexes tels que webmaster, chef de projet multimédia ou web, infographiste intégrateur, motion designer, concepteur réalisateur web, designer interactif ou encore développeur Front End.

L'UNIVERS DE LA 3D

La 3D est une technologie mature qui trouve ses applications au cœur des industries créatives (cinéma, TV, jeux vidéo, publicité, PAO, design). Mais ses applications ne cessent de se diversifier, vers l’aéronautique, l’imagerie médicale ou le design par exemple.

Ce sont donc des débouchés multiples qui s’offrent aux spécialistes de la 3D.

Artiste et technicien, le concepteur 3D maîtrise l’ensemble de la chaîne de production 3D et des effets spéciaux. Magicien des images, il raconte des histoires en partant du texte et des dessins (scénario, storyboard, conception graphique). Il est celui qui transpose cet univers 2D en un espace virtuel tridimensionnel.

Héritier des techniques traditionnelles 2D, le concepteur 3D devient animateur dès lors qu’il maîtrise la dimension dynamique de la 3D.  Il conçoit alors mouvements et animations, donne vie aux personnages, anime décors et accessoires.

Le cinéma a ouvert une page magistrale à la 3D avec l’avènement des VFX, ces effets spéciaux qui  permettent de mixer dans un même plan vues réelles et images de synthèse en 3D.

Le Bachelor 3D animation VFX  forme des spécialistes de la 3D maîtrisant toute la chaîne de production.

Aujourd’hui une multitude de spécialisations dérivées existent. Par exemple : Character designer, motion designer, modeleur 3D, animateur 3D, Lighting et Rendering Artist, Layout/previz Artist ou encore infographistes compositing, Infographistes SFX et matte painter.

LA FRENCH TOUCH ? Elle fait encore la différence

Si vous pensez que votre fibre créative et artistique peut s’épanouir dans cet univers, sachez que les métiers du graphisme, du Web et de la 3D sont fortement recruteurs, et que la « french touch » est appréciée à l’international. Soyez attentifs aux génériques des films d'animation des grands studios d'animation internationaux, l'Hexagone est souvent très présent...

L'ALTERNANCE

Le monde de l’audiovisuel et du digital regroupe une communauté de métiers tellement spécifiques qu’ils ont longtemps été vus comme impossibles à apprendre par des méthodes classiques. Des métiers longtemps décrits comme nécessitant une motivation profonde, une personnalité forte et… un «apprentissage sur le tas ».

Devenu aujourd’hui impossible, l' «apprentissage sur le tas » a néanmoins imprégné l’esprit du métier. Comment garder les avantages de la formation de terrain tout en ayant un enseignement structuré de haut niveau ? La formation en alternance répond à cette double exigence.

Effectivement, comme pour tous les métiers alliant technique et créativité, l’immersion professionnelle doit être la plus rapide possible. En ce sens, les formations en alternance permettent, pendant le cycle des études, de découvrir l’environnement professionnel, identifier les compétences recherchées par les entreprises, et surtout, se constituer un carnet d’adresses personnel, sans lequel il est très difficile d’intégrer le marché du travail.  

La pratique sur le terrain, la maîtrise de la théorie et la constitution des réseaux professionnels sont les points clés d’un parcours de formation réussi dans nos secteurs. L’alternance est aussi un moyen de financer ses années de formation. Toutes les formations d’EMC Digital peuvent s’effectuer en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. 

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.