Notez !
Aucun vote pour l'instant.

Des jeunes médecins en souffrance

Des jeunes médecins en souffrance
© photoCD - Fotolia

Selon l’enquête sur la santé mentale des jeunes et futurs médecins menés par 4 syndicats (Isni, Anemf, Insar-Img, Isncca), 66 % des internes et étudiants en médecine souffriraient d’anxiété et 28 % de troubles dépressifs, contre respectivement 26 % et 10 % de la population.

Au-delà du stress lié à leurs études, les jeunes praticiens ne seraient pas assez accompagnés au moment de leur prise de fonction, en particulier à l’hôpital. Autres causes : la pression quotidienne, les horaires à rallonge, la fatigue, la violence psychologique ainsi qu’un manque de soins et de suivi médical. 

Une situation inquiétante pouvant se traduire par des phénomènes dépressifs, addictifs ou des risques suicidaires. 24 % des personnes interrogées déclarent d’ailleurs avoir eu des pensées suicidaires dont près de 6 % au cours du mois précédant l’enquête.

Sur la santé, la dépendance, le manque de sommeil... vous pouvez lire notre dossier "Santé, sexualité, nutrition, dépendances...On en parle".

Thématiques associées :

Réseau IJ

Infos et conseils prés de chez vous...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.